4 cancers sur 10 pourraient être évités grâce à un mode de vie plus sain

D'après le rapport de la Santé publique, le tabagisme et l'alcool sont les deux causes principales de cancer en France. Selon les scientifiques, 41% des nouveaux cas de cancers pouvaient être évités en 2015. Ces facteurs modifiables sont liés au mode de vie et à l'environnement de chacun.

Par AFP. Photo : PInterest. |

En 2015, la France a enregistré 346.000 nouveaux cas de cancers, 190.000 pour les hommes et 156.000 chez la femme. Pourtant 4 cancers sur 10 pourraient être évités si l'exposition à certains facteurs environnementaux et à certaines habitudes du quotidien étaient réduites.

D'après une étude, les cancers les plus fréquents chez la femme seraient celui du sein suivi par le cancer du côlon-rectum et du poumon. Pour l'homme c'est le cancer de la prostate qui touche le plus d'hommes puis le poumon et le cancer du côlon-rectum.

Mieux lutter contre le tabagisme et l'alcool

D'après le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), une trop forte exposition au tabac, à l'alcool ou une inactivité sportive seraient des facteurs modifiables pouvant limiter la contraction du cancer. Le Circ a classé treize facteurs de risque susceptibles d'être cancérigènes : le tabagisme, la consommation de boissons alcoolisées, l'alimentation, le surpoids et l'obésité, l'activité physique insuffisante… Cette liste de facteurs pourrait considérablement limiter le risque de cancer s'ils n'étaient pas consommés ou bien réduits à un niveau optimal.

Parmi les 346.000 nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France, 41%, soit 142.000, seraient attribués aux facteurs étudiés dans le rapport du Circ. Le tabac est responsable de plus de 20% des nouveaux cas, vient ensuite l'alcool, le surpoids et l'obésité, responsables respectivement de 8% et 5,4% des nouveaux cas de cancers en France. Il en ressort que la lutte contre le tabac a fortement réduit les conséquences néfastes liées au tabagisme.

D'un point de vue infectieux, le papillomavirus humain aurait été responsable de 6.300 cancers en 2015. Cette infection peut être évitée grâce à la vaccination. Seulement 15% des Françaises seraient vaccinées.

En conclusion, plus de 40% des cancers en France pourraient être évités en optimisant l'exposition à des facteurs de risques liés au mode de vie ou à l'environnement. Les cancers liés au tabac et à l'alcool seraient les plus évitables.