48 heures à Copenhague

Porte-drapeau du design nordique, la cité de la Petite Sirène regorge de bonnes adresses où faire le plein d’inspiration. Une destination de choix pour tous les amateurs de déco mais aussi d’architecture, de gastronomie… Et de convivialité !
par Cécile Bouchat. Photos DR sauf mention contraire. |

Côté design

Le lien entre bonheur et design serait-il une évidence ? Au Danemark, l’un des berceaux historiques de la création en matière d’ameublement, le hygge condense cet art du bien-être qu’ont su développer ses habitants, le besoin vital de créer un nid agréable et convivial pour survivre aux dures journées d’hiver. Cette culture du beau, le visiteur l’expérimente à tous les coins de rue de sa capitale, verte agréable et intelligente, qui compte officiellement plus de vélos que de voitures. La petite reine sera donc l’outil idéal pour cette virée d’un week-end, ou plus si affinités. Avec à peine 1 h 30 de Bruxelles, le voyage vaut résolument le détour !

1. Illums Bolighus

C’est LE department store dédié au design, le Bon Marché de la déco. Créé en 1925, on déambule aujourd’hui sur quatre étages au milieu d’un condensé des it-marques nordiques. Du bougeoir au canapé en passant par la vaisselle et les luminaires, (presque) tout y est. Tout à côté, toujours sur la place Amagertorv (l’une des plus anciennes de la ville) très joliment pavée, on trouve aussi les flagship stores de l’historique manufacture Royal Copenhagen et de l’incontournable maison Georg Jensen. Entre deux arrêts shopping, on va boire un verre au Café Norden doté d’une belle enseigne Art Nouveau ou, juste en face, au Cafe Europa 1989.

10 Amagertorv, 1160 Copenhague. http://www.illumsbolighus.dk

2. Stilleben

Stilleben est un sympathique concept store dont tout le monde parle dans la décosphère. Créé par deux designers, Ditte Reckeweg and Jelena Nordentoft, on y trouve une jolie sélection de petits objets et accessoires déco, de la céramique (leur spécialité), des bijoux, du textile et, à l’étage, des affiches arty.

3 Niels Hemmingsens Gade, 1153 Copenhague. http://stilleben.dk

3. PlayType

Comme son nom le suggère, ce collectif est à la base spécialisé dans la création de caractères typographiques à l’usage des graphistes. En marge de cette activité est née PlayType, une collection d’affiches, accessoires et  objets divers joliment typographiés. Vendus en ligne, on les trouve aussi dans la microboutique de l’agence, située en plein cœur du quartier de Vesterbro.

6 Værnedamsvej, 1620 Copenhague. https://playtype.com

4. The Apartment

Le lieu est l’un des pionniers de la vague des boutiques-appartements. Créé par Tina Seidenfaden Busck et Pernille Hornhaver, le projet a fait beaucoup parler de lui depuis sa création en 2011. Au fil des 240 m2 que compte l’espace, le visiteur découvre des aménagements temporaires, composés d’une sélection vintage pointue et de pièces design contemporaines, mais aussi des résidences proposées à la crème des designers et décorateurs internationaux.

33 Overgaden neden Vandet, 1er étage, 1414 Copenhague. Attention aux horaires d’ouverture ! http://theapartment.dk

5. Paper Collective

Paper Collective est une autre structure dédiée à la création d’affiches d’art. Conçues par des illustrateurs, photographes ou même designers et architectes – à l’instar de Norm architects ou de Form Us With Love- elles s’exposent dans une petite galerie-atelier située dans la charmante et animée Kompagnistræde où l’on trouve de nombreux cafés et petites boutiques mais aussi le très intéressantatelier de céramique Tortus, niché dans une arrière-cour.

23 et 29 Kompagnistræde, 1208 Copenhague.
www.paper-collective.com www.tortus-copenhagen.com

6. Oliver Gustav

Ce décorateur a développé un univers très personnel et son showroom-galerie du centre historique de la ville exhale une ambiance singulière qui pourrait faire penser à celle d’Axel Vervoordt. Il y propose ses propres créations accompagnées d’une sélection pointue de labels et créateurs, à l’instar de l’Anglaise Faye Toogood ou de l’Américain Apparatus. Des pièces d’exception et des prix à l’avenant !

9 Strandstraede, 1255 Copenhague. www.olivergustav.com

7. SP34

Pour bien commencer son séjour, on dépose ses valises au SP34. Très bien placé en bordure du centre historique, ce boutique-hôtel de 118 chambres affiche un style trendy bourré de bonnes idées. On aime son petit côté new-yorkais à la sauce scandinave, son minimalisme chaleureux, ses – trois !- restos, sa terrasse sur les toits, sa salle de cinéma et ses super petits-déjeuners bio.

34 Sankt Peders Stræde, 1453 Copenhague. Apd 140 €/nuit. www.brochner-hotels.dk

8. Design museum

C’est un beau bâtiment du 18e siècle situé dans une rue calme qui abrite le musée consacré au design. Parallèlement à la collection permanente, le musée propose de très bonnes expositions thématiques. Parmi celles en cours, on notera Learning from Japan (jusqu’au 24/09 prochain) qui met en lumière l’influence nipponne sur l’art et le design danois. On peut également luncher ou boire un verre au KLINT, le joli café du musée.

68 Bredgade, 1260 Copenhague. http://designmuseum.dk

“ la culture du beau s’y déploie partout”

9. DANSK Made for Rooms

On entre dans cet écrin extrêmement simple et sobre, tout de blanc vêtu, un peu comme dans le studio d’un artiste. Et on a envie de tout acheter ! Petit mobilier, luminaires, objets, la sélection est juste parfaite. À deux pas, la succursale DANSK Kitchen propose un focus sur les arts de la table. Pas le temps d’y passer ? Le shop en ligne pourra vous éviter les frustrations.

64 et 80 Istedgade, 1650 Copenhague.
www.danskshop.com

Côté food & drink

Si le Geranium et le Noma (qui ferme ses portes pour mieux renaître ailleurs) font tourner les têtes des amateurs de haute voltige gastronomique, Copenhague offre par ailleurs un joli panel d’endroits qui font rimer bon et beau.

1. Mikkeller & Friends

Autre tendance lourde : la bière et ses microbrasseries, qui éclosent un peu partout. Chez Mikkeller, dans le quartier de Nørrebro, outre le look original du lieu, on apprécie le vaste choix d’une quarantaine de bières, dont plusieurs sont brassées par ces passionnés. La fine équipe possède aussi d’autres endroits dans la ville, à l’image du pub WarPigs ou des restaurants japonais Ramen To Bíiru, mais aussi ailleurs dans le monde.

http://mikkeller.dk

2. The Standard

Le concept du Standard est niché dans un beau bâtiment portuaire des années 30. Il est divisé en quatre entités dont l’une est dédiée à un club de jazz et les trois autres à la restauration, réparties selon différents types de cuisine et budgets : Studio, la partie gastronomique emmenée par Torsten Vildgaard (un ex-Noma), l’Almanak, un espace type brasserie plus informel et le Verandah qui se consacre à une cuisine indienne contemporaine. Aménagé par le duo italo-danois GamFratesi, le plaisir des yeux fait aussi partie de la plus-value de ce vaste projet.

44 Havnegade, 1058 Copenhague. http://thestandardcph.dk

3. Lidkoeb

Le temple des cocktails et autres mixtures alcoolisées, c’est ici ! Logé dans un bâtiment de la fin du 19e siècle, ce vaste bar affiche des décors différents selon les étages, toujours dans une atmosphère cosy et décontractée. Avis aux amateurs, le whisky est à l’honneur au 3e étage.

72b Vesterbrogade, 1620 Copenhague. http://lidkoeb.dk

4. Kadeau

Dans un décor signé Oeo studio, le chef Nicolaï Nørregaard met à l’honneur avec délicatesse et originalité les ingrédients de Bornholm, son île natale. Le restaurant, déjà gratifié d’une étoile au Michelin attend les suivantes.

135 Vesterbrogade, www.kadeau.dk

5. Coffee lab

Dans la famille des concepts food & drink monomaniaques en vogue, j’appelle le café. La nouvelle génération d’importateurs et torréfacteurs se la joue aujourd’hui trendy mais aussi ultra pro, comme en témoigne l’équipe aux commandes du Coffee lab. Dans son salon de dégustation chaleureux et intimiste du centre, elle partage son amour de la fève grillée, torréfiée dans l’atelier tout proche.

6 Boldhusgade, 1062 Copenhagen. http://copenhagencoffeelab.com

 

Côté architecture

Si le centre historique affiche majoritairement une architecture classique élégante, Copenhague peut se targuer de magnifiques réalisations contemporaines, harmonieusement intégrées dans le paysage urbain. La ville vient par ailleurs d’être gratifiée d’une mention spéciale dans le cadre de l’European Prize for Urban Public Space. Les amateurs se délecteront de quelques jolis points de vue.

Inauguré en 2015, le Cirkelbroen bridge (1) a été imaginé par l’artiste star Olafur Eliasson. Ce pont de petite taille, constitué de 5 plateformes circulaires affublées de grands mâts, donne un point de vue idéal sur le siège de la Nordea Bank signé de Henning Larsen et, de l’autre côté de la rive du port, sur le célèbre Black Diamond conçu par le bureau Schmidt Lassen Hammer qui abrite la bibliothèque royale. Un peu en amont sur la rive, on peut aussi admirer le Skuespilhuset -le Théâtre royal- conçu par Lundgaard & Tranberg Arkitekter.

Plus au sud, sur l’île d’Amager, vers l’aéroport et le pont qui relie le Danemark à la Suède, L’aquarium géant Den Blaa Planet des architectes 3XN (également concepteurs de l’hôtel Bella Sky ou de la très intéressante Cité de l’ONU entre autres) constitue sans aucun doute l’une des attractions les plus intéressantes. Dans les environs, le nouveau quartier de Ørestad compte lui aussi un impressionnant nombre de constructions contemporaines remarquables, dont plusieurs ensembles résidentiels, tels le 8-Tallet ou le VM Mountain du désormais célèbre bureau d’architecture BIG ou encore la résidence universitaire The Tietgen par Lundgaard & Tranberg.

En se dirigeant vers le nord, on s’arrêtera un moment au Superkilen, une véritable perle en matière d’art urbain, une curiosité à voir et expérimenter : ce parc, qui se développe tout en longueur, s’inscrit dans le quartier cosmopolite de Nørrebro. Créé conjointement par le collectif d’artistes Superflex, les paysagistes urbains berlinois de Topotek1 et le bureau d’architecture BIG en concertation avec les habitants du quartier, il comporte entre autres un skatepark, des aires de pique-nique et de jeux, un ring de box thaï et un tas d’autres interventions hétéroclites dans un esprit sympathique et multiculturel.

Plus au nord encore, à une petite dizaine de kilomètres à peine du centre, Charlottenlund est une banlieue chic et paisible. S’y rendre un après-midi constitue pourtant un intéressant but de balade, notamment pour la découverte du Ordrupgaard Museum, de sa collection de tableaux de la fin 19e et du début 20e et pour admirer l’extension conçue par la starchitecte Zaha Hadid. Mais le voyage vaut également largement le détour pour la visite de la maison privée de Finn Juhl, qui se trouve sur le site du musée et depuis peu ouverte au public. Si l’architecture du bâtiment n’est pas l’élément le plus fascinant du projet, les amateurs de design se régaleront en revanche de l’aménagement intérieur, qui semble être resté intact et qui comporte un grand nombre de pièces de mobilier de ce grand pionnier du 20e siècle.

Last but not least, s’il vous reste du temps, n’hésitez pas à pousser une pointe plus au Nord (une petite quarantaine de minutes en train du centre), jusqu’au musée Louisiana dédié à l’art moderne et contemporain. Les expos de qualité s’y enchaînent et le site est absolument magnifique.