7 bonnes raisons d’aimer le piment

Autant détesté qu’adoré, le piment pourrait pourtant mettre tout le monde d’accord sur un point : il est bon pour la santé !

Par Tiffany Sales. Photo : Pixabay. |

1. Piment ne rime pas toujours avec piquant

Suivant le climat, le goût du piment peut varier. Cultivé dans un climat tempéré, la plus grande partie de la production repose sur des variétés douces. Sous un climat chaud et sec par contre, un piment comme celui de l’Espelette qui est raisonnablement brûlant, peut devenir beaucoup plus intense et aromatique.

2. Il brûle pour se protéger

La sensation de brûlure provoquée par ces fruits rouges vient en fait d’une molécule appelée la capsaïcine. Cette molécule se trouve sur le placenta du fruit, soit là où se situent les graines. Lorsque nous croquons dessus, la capsaïcine imite un neurotransmetteur, l’anandamide, que nous produisons naturellement lors d’une brûlure. Tout ce mécanisme de défense permet à ce condiment de protéger sa descendance. Sachez cependant que seuls les mammifères sont sensibles à cette molécule.

3. Des produits laitiers pour apaiser

Pour calmer la sensation de brûlure, il est plus judicieux de boire un peu de lait ou manger un yaourt plutôt que de boire de l’eau. En effet, la capsaïcine n’est pas soluble dans l’eau mais dans les matières grasses.

4. Peu calorique et riche en antioxydants

Tout comme le poivron, le piment utilisé en faible quantité est très peu calorique. Il est également riche en pigments végétaux  : la chlorophylle pour les piments verts et le caroténoïde pour les piments rouges et orangés. Ces deux puissants antioxydants nous permettent de lutter contre les substances nocives produites par l’oxygène que nous respirons mais aussi contre la pollution, le soleil ou encore le vieillissement.

5. Riche en vitamine C

Ce fruit rouge est une très bonne source de vitamine C, à condition qu’il soit consommé frais et cru. Il en contient entre 100 à 120 Mg pour 100 g selon l’espèce. Soit, plus de 100 % de nos besoins journaliers. Notez que la vitamine C assure le bon fonctionnement de notre système immunitaire, une meilleure assimilation du fer et une bonne croissance. Il est également riche en vitamines A, B1, B2, E et en potassium.

6. Pour soulager les douleurs

La capsaïcine permet un afflux du sang et donc une suroxygénation des tissus à son contact. Cette molécule est d’ailleurs utilisée par les sportifs pour réchauffer les muscles avant l’effort mais aussi pour apaiser certaines douleurs comme le torticolis et autres contractures locales.

7. Pour vivre plus longtemps

Une étude réalisée sur près d’un million de Chinois en 2015 a prouvé que la consommation fréquente de plats pimentés serait liée à une plus grande longévité, à une diminution des risques de cancers mais aussi des maladies respiratoires et artérielles. Enfin, en 2014, une autre étude publiée dans la revue Cell a démontré qu’en supprimant le récepteur à la douleur (soit, le TRPV1), on peut allonger son espérance de vie. Ce récepteur peut être neutralisé par la molécule présente dans le piment : la capsaïcine.