Les collègues de bureau, amis ou ennemis ?

Dans le cadre de la Journée de l'amitié le, le bureau de recrutement Hays a édité les résultats d’un sondage sur l'importance de l'amitié au travail pour les belges. Figurez-vous que 65 % des participants indiquent accorder beaucoup d'importance à l'amitié au travail. Seuls 4 % n'y accordent aucune importance.

Par Ingrid Van Langhendonck – Photos D.R. |

Cela semble pourtant logique, d’après  Robby Vanuxem, Managing Director de Hays : « La plupart de gens passent davantage de temps avec leurs collègues qu'avec leur famille ou leurs amis. De bonnes relations avec les collègues sont donc essentielles. Et les chiffres de notre sondage le confirment. 65% des participants accordent une grande importance à l'amitié au travail, 31 % estiment que cet aspect n'est pas si important, et seuls 4 % n'y accordent aucune importance ». En outre, différentes études démontrent que les travailleurs qui ont noué des amitiés sur leur lieu de travail ne sont pas seulement plus heureux, mais sont également plus résistants au stress, plus loyaux vis-à-vis de l’entreprise, plus créatifs et donc plus productifs. Quand on note enfin qu’un employé heureux ne cherchera pas à se faire engager ailleurs et restera plus longtemps dans l’entreprise, on comprend qu’une entreprise qui cultive de bonnes relations entre ses collaborateurs fait par ailleurs de sérieuses économies.

Une valeur fondamentale pour les jeunes générations

À l'heure actuelle, lors de la recherche d'un premier ou d'un nouveau travail, l'adéquation avec la culture d'entreprise est l'un des principaux critères, dépassant même pour certains la rémunération. Robby Vanuxem : « Nous constatons que les jeunes générations recherchent, outre un bon équilibre travail-vie privée, des lieux de travail agréables où ils peuvent s'amuser. Ils veulent travailler pour une entreprise qui correspond à leurs valeurs et à leurs moteurs. Il est donc important pour les organisations de ne pas tenir compte uniquement des compétences techniques d'un candidat, mais aussi de son adéquation avec la culture d'entreprise. C'est le meilleur moyen d'éviter des erreurs de recrutement coûteuses ».

Vous l’aurez compris, faites-vous des amis au boulot, tout le monde y gagne !

 

 5 conseils pour une entreprise friendly

1. Veiller à composer des équipes dont les personnalités seront complémentaires, ce qui apaise les rivalités et les petites luttes de pouvoir.

2. Organiser un feed-back positif et négatif, un réel esprit critique constructif pas uniquement du management vers les équipes, mais également dans l’autre sens.

3. Veiller à un environnement de travail à la fois ergonomique et qui facilite les contacts, les espaces de travail sont en pleine mutation : exit le paysager tristounet, aujourd’hui, on travaille en « nuages ».

4. Fêter ensemble les petites victoires, les bonnes nouvelles, les anniversaires et challenger les équipes à organiser de petites animations, lancer un lunch d’équipe en mode « auberge espagnoles », les échanges informels brisent les timidités les plus tenaces.

5. Organiser un système de parrainage pour les nouveaux arrivés. Un parrain désigné qui vous initie à la culture de l’entreprise et veille à la bonne intégration des nouveaux candidats.

 

Pour découvrir d'autres articles sur le sujet : 
- Le phubbing ou quand son smartphone passe avant ses amis

Manger sain affecterait notre vie sociale

- Pourquoi certaines personnes rougissent plus que d’autres

La rirothérapie : rire pour décompresser