PARTENAIRE | Ardennes Etape

Evacuer le stress en prenant un « bain de forêt » en Ardenne

Les Japonais ont été les premiers à pratiquer le Shinrin-Yoku, le « bain de forêt ». Plonger de tout son corps dans le grand bain vert aurait des effets thérapeutiques prouvés. Alors cet automne, on dit bye bye au stress et on s’immerge dans les forêts de l’Ardenne.

© Ardennes-Etape |

Après y avoir goûté pendant des siècles, les Japonais ont établi scientifiquement les effets psychologiques et physiologiques du « bain de forêt ». S’immerger dans le grand vert diminue le stress et l’anxiété, améliore la santé et revigore le corps. Respirer les odeurs diffusées par certains arbres, plantes et fruits contribue en effet à diminuer significativement le cortisol, une des principales hormones du stress dans notre organisme. Un simple « bain de forêt » de 30 minutes diminue ainsi la fréquence cardiaque, rend le système vagal plus actif et procure une détente incomparable. Naturellement et gratuitement !

Se mettre dans le bain

Mais le bain de forêt est bien plus qu’une promenade au milieu des arbres. Un « bain » traditionnel dure en moyenne entre 1h30 et 3 heures. Distance maximum : 3 à 6 km, soit une randonnée très douce. L’essentiel est ailleurs : il s’agit de réveiller vos sens par un ensemble d’attitudes et d’activités au cours de ce bain forestier. Il vous faudra être réceptif à tous les stimuli que procure le milieu arboré : la modulation de la lumière, des températures et des sons, la combinaison sensuelle des odeurs, des couleurs et des textures sous la bienveillante stature des arbres.

Bref, il vous faudra regarder, sentir et toucher dans cette séance de « sylvothérapie » aux vertus bienfaitrices pour tous les membres de la famille, petits et grands.

Plonger dans les forêts de l’Ardenne

Pour prendre un bon bain de forêt, direction les poumons verts de l’Ardenne. Les massifs forestiers ardennais sont une aubaine pour se détendre dans le jacuzzi vert des sous-bois. 548.750 hectares de forêt vous attendent, 1.460 espèces de plantes.

Et pourquoi ne pas profiter du Week-end du Bois et des Forêts d’Ardenne, les 13, 14 et 15 octobre prochains pour tenter l’expérience du bain de forêt dans la Grande Forêt d’Anlier, la Forêt du Pays de Chimay, la Grande Forêt de Saint-Hubert ou la Forêt de la Semois et de la Houille ?

Après une randonnée tout en douceur, vous pourrez prolonger l’effet parenthèse de détente enchantée dans cette jolie maison d’Habay, dans cette confortable demeure à Saint-Hubert ou dans l’un des nombreux autres logements ardennais lovés dans la nature voire en lisière de votre nouvelle amie la forêt…