PARTENAIRE | Strongbow

Boire du cidre, le nouveau geste branché !

Oubliez le mojito, le gin ou le Spritz, la tendance à l’apéro et dans les bars branchés, c’est le cidre ! La boisson pétillante à base de pommes s’offre une nouvelle jeunesse. De New York à Londres, Stockholm et maintenant Bruxelles, on ne boit plus qu’elle. Zoom sur un retour en force.

© Christophe Ketels |

« Ringard ». Voilà l’adjectif qui venait à l’esprit il n’y a pas si longtemps encore pour désigner le cidre. Mais cela, c’était avant. Avant que le cidre entame sa révolution, joue la carte de l’innovation et fasse son entrée, par la grande porte, dans des lieux ou des registres où on ne l’attendait pas…

Canada, Grande-Bretagne, Belgique, une tendance mondiale

C’est en Amérique du Nord que le cidre a d’abord connu un regain d’intérêt. L’engouement a été tel chez les 30 ans et moins que dans certains Etats, il a manqué de pommes pour la fabrication ! Même phénomène au Canada où la production de cidre a augmenté de 88 % en 10 ans ! Quant au marché britannique, les déclinaisons du « cider » se multiplient sur les terrasses et dans les bars branchés.

La raison ? Le cidre a réussi à se réinventer et à innover. On trouve désormais des cidres aromatisés en petites bouteilles, plus modernes. En Belgique, Strongbow propose, par exemple, un cidre Elderflower, un Redberries et un Gold Apple. Boisson fraîche et fruitée, le cidre est aussi une base idéale pour imaginer des cocktails et s’adonner à la mixologie. Un apéro, un barbecue, un pique-nique, il accompagne toutes les occasions, ce qui a participé au rajeunissement de son image.

Les atouts du cidre

Le cidre a aussi de nombreux atouts auxquels le public n’est pas resté insensible. Le premier : une faible teneur en alcool (moins de 5°). Mais aussi un prix bien moins élevé que les autres boissons alcoolisées. Il est en outre plus faible en calories. Autre argument : il est naturellement sans gluten, contrairement à la bière. Et il garde une image de produit naturel.

Résultat : le cidre est définitivement sorti des crêperies et le public l’associe plus facilement à des moments festifs, conviviaux, voire glamour et branchés. D’ailleurs, il est entré, en Belgique, dans le Top10 des catégories FMCG (les produits de grande consommation) établit par l’institut Nielsen et a connu la plus forte croissance dans le secteur des boissons alcoolisées. Même des grands chefs le mettent désormais à la carte et l’associent à leurs mets !