Les adresses fétiches de Cédric Poncelet à Knokke

Cédric Poncelet fait parti du paysage gastronomique côtier belge. Liégeois d'origine, il s’est installé à Knokke-Heist, il y a une quinzaine d’années et y a pris goût.

Par MARIE HONNAY. PHOTOS D.R. |

À 16 ans, alors qu’il est encore étudiant à l’école d’hôtellerie d’Heusy, près de Verviers, le Liégeois Cédric Poncelet choisit le célèbre hôtel knokkois La Réserve pour effectuer un stage.

Dès son arrivée, il tombe amoureux de la ville au point d’y revenir en vacances chaque été. Cédric Poncelet apprend le néerlandais, sort tous les soirs et se fait des amis. Beaucoup d’amis. Après quelques expériences à la Villa Lorraine à Bruxelles et chez les frères Roux à Londres, il décide de s’installer définitivement au bord de la mer et d’y ouvrir un restaurant.

En 2000, à 24 ans, encouragé par la mère de ses enfants, le cuisinier fêtard s’assagit et inaugure Cédric, un lieu qui, au fil des années, est devenu une enseigne gastronomique chic et allurée. De ses racines, le chef a conservé une passion pour les produits de la terre, qu’il marie à ce que sa région d’adoption fait de mieux.

Cet été, dans cet esprit, il propose notamment l’un de ses classiques : un carpaccio de langoustine et foie gras poêlé. Lorsqu’il évoque la ville où il vit et travaille, Cédric Poncelet parle de l’élégance qui s’en dégage. Une élégance qui n’empêche pas une certaine décontraction et qui lui offre la possibilité, entre deux services, d’enfourcher sa Vespa pour filer à la plage le temps d’un apéro avec ses copains commerçants ou prendre un ferry direction la Zélande, le temps d’une virée en tandem de l’autre côté de la frontière.

Voici toutes ses adresses fétiches à Knokke:

Siësta Beach

"Mon point de chute préféré à Knokke. Olaf Jacobs, le propriétaire de cette plage chic et branchée, est mon meilleur ami. Le 30 juillet, comme chaque été, j’y organiserai un tournoi de pétanque ouvert au public qui verra s’affronter la crème des Maîtres Cuisiniers de Belgique, une association qui me tient tout particulièrement à cœur."

698 Zeedijk, www.siestabeach.be

Le club de Tennis de Duinbergen

"Je suis un fou de tennis. L’avantage de ce club, c’est qu’il est fréquenté par une majorité de locaux ou de gens possédant une seconde résidence à Knokke. Tout le monde se connaît. Je suis fan de l’esprit et de l’ambiance."

30 Krommedijk, www.tennisclubduinbergen.be

 

Le Blé d’Or

"Lorsque j’ai un jour de congé, je vais prendre mon petit-déjeuner au Blé d’Or, chez Sandra, une boulangerie située dans le vieux-Knokke, là où je vis. J’aime le côté bonne franquette de cette enseigne qui prouve qu’ici, tout n’est pas snob, bien au contraire."

16 Emile Verhaerenlaan, www.ble-dor.be

 

’t Kantientje

"J’aime beaucoup l’esprit village qui règne à Knokke. Mais  je conseille d’oser pousser une pointe jusqu’à Ramskapelle et le resto du chef Dominique Pille,  à la cuisine classique et au cadre chic et familial."

61 Ramskapellestraat, www.kantientje.be

 

Marie Siska

"Mes filles sont trop grandes pour s’amuser dans l’immense plaine de jeux de ce restaurant spécialisé en cuisine belge, mais je continue à y manger. Leurs gaufres sont tout simplement mythiques."

177 Zoutelaan, www.siska-marie.be