Ces flamands qui dessinent pour les hommes

Ils s’appellent Ulrike, Matthias, Niklaus, Florian, Jan-Jan ou Bruno. Au Nord, ces créateurs de mode font souffler un joli vent de fraîcheur mêlé d’audace. Coup de foudre et découvertes...

PAR PHAEDRA VERGEYLEN. PHOTOS D.R. |

Si la mode pour hommes prend aujourd’hui davantage de liberté et s’éloigne avec bonheur du trop casual jean et du trop sage costume-cravate, il faut bien avouer que ce sont encore une fois les créateurs du nord du pays qui gagnent à être connus sur ce terrain hautement expérimental. Il y a le célébrissime Dries Van Noten, certes, mais voici quelques noms qu’il vous faudra désormais savoir épeler pour oser parler de stylisme flamand. 

WEBER HODEL FEDER 

Au départ, il y a une bande d’amis originaires de Suisse et d’Allemagne : Matthias Weber, Niklaus Hodel et Florian Feder. En 2012, le trio, installé à Anvers, lance sa marque de chaussures, alliant leurs trois noms. Pourquoi Anvers ? Parce que nos créateurs sont diplômés de l’Académie des Beaux-Arts de la ville, qu’ils ont adoptée. Anvers est un lieu très intéressant pour une jeune marque remarque Niklaus, Nous y recevons pas mal de soutien, des gens qui y travaillent et du magasin Coccodrillo, notre tout premier client. Inspirés par la mode de leur jeunesse, les trois designers créent des chaussures en leur apportant chacun une vision différente.

Leurs pièces, en cuir, sont donc le fruit de trois visions différentes rassemblées en une. Weber Hodel Feder reste par ailleurs fidèle de saison en saison à son esthétique, ce qui séduit probablement sa clientèle. Son public type ? Selon Niklaus, des hommes qui savent ce qu’ils veulent et ce qu’ils aiment porter ! 

www.weberhodelfeder.com 

JAN-JAN VAN ESSCHE 

Le designer flamand Jan-Jan Van Essche crée des collections pour hommes en fibres naturelles qui ne laissent pas indifférent. Né et établi à Anvers, il est aussi diplômé de la célèbre Modeacademie locale. Ce qui fait son identité, c’est sa passion pour tous les gens et toutes les cultures. Un regard “openminded” qu’il veut partager avec sa clientèle. Pour y parvenir, Jan-Jan Van Essche crée des collections au look intemporel, au confort maximal mais à la ligne minimale. Il privilégie des coupes simples qui permettent de combiner presque toutes les pièces entre elles, afin de multiplier les allures.

Ses clients raffolent de cette liberté, qui leur offre l’occasion d’exprimer leur propre style. Mais ce n’est pas tout ! Jan-Jan vient d’ouvrir à Anvers, en collaboration avec Piëtro Celestina, un concept-store indépendant baptisé Atelier Solarshop. On y trouve sa sélection personnelle de pièces vintage, des articles de sa propre collection et une série de pièces griffées Mittan, Evan Kinori et Cosmic Wonder, parmi d’autres.

www.janjanvanessche.com 

ULRIKE DE MAESENEIRE 

Fondatrice de la marque Six Edges, cette Gantoise a étudié le Fashion Management à Milan, y réalisant que la mode masculine était en pleine révolution. Après une première expérience dans les équipes de la très exclusive maison italienne Brioni, elle revient en Belgique et lance son propre label de mode masculine. Les hommes sont de plus en plus intéressés par la mode. Et quand ils aiment une marque, ils y sont souvent plus fidèles que les femmes, explique Ulrike.

Le nom de sa marque est tiré du principe du kaléidoscope. Quand on regarde dans ce genre d’instrument, on perçoit une image sous différents angles. Une métaphore – à ses yeux – de l’homme moderne. Cette idée est d’ailleurs très présente dans la conception de ses collections, qui comportent des pièces basiques, souvent minimalistes, mais chargées d’une belle personnalité. Elle privilégie également qualité et durabilité, et répond par son site de vente en ligne aux exigences de ces hommes pressés qui n’aiment pas le shopping dans la vraie vie. 

www.sixedges.myshopify.com

BRUNO PIETERS 

Ancien de l’Acadamie des Beaux-Arts d’Anvers, Bruno Pieters est connu pour son passé de directeur artistique chez Delvaux et Hugo Boss. Mais en 2012, le styliste brugeois démarre sa propre marque, baptisée Honest by, une griffe masculine de luxe qui place
la durabilité et la traçabilité au centre de ses préoccupations. Parce que derrière chacun vêtement, chaque accessoire, on trouve une histoire, un procédé de production qui impacte de nombreuses personnes, Bruno Pieters s’est fixé la mission personnelle
de sortir tous ces intermédiaires de l’anonymat et ainsi restaurer la confiance du consommateur. Sur son site internet, chaque pièce est donc complétée d’une longue fiche signalétique reprenant tout le détail de sa réalisation : certificats, lieu et coût de production. Exemplaire ! 

www.honestby.com