Comment bien préparer son thé ? Un ex-majordome de la Couronne britannique répond

Grant Harrold, un ex-majordome qui a servi les têtes couronnées du Royaume-Uni nous livre sa méthode pour préparer un « tea time » digne de la cour royale.

Par Tiffany Sales. Photo : Pxhere. |

S’il y a bien une chose qu’on a à envier à nos voisins britanniques, c’est bien leur fameux « tea time ». Nulle part ailleurs dans le monde, une boisson n’a su régir autant la journée d’un peuple. Ainsi, à leur réveil, les Anglais prenaient le « Early Morning Tea » en dégustant du thé accompagné de biscuits secs. Au déjeuner, le « breakfast tea » vers 11h. Vers la fin de la journée, le célèbre « Five o’clok tea ». Tandis que le dernier thé était pris à la fin de la soirée avant le coucher.

Aussi bien aristocratique que populaire, le tea time était et reste toujours codifié surtout chez les têtes couronnées du Royaume-Uni. Entre sucre, lait et petits gâteaux sablés, rien n’est laissé au hasard pour préparer un tea time parfait. Mais comment s’y prendre ? Un ancien majordome ayant servi la Couronne britannique livre quelques règles à suivre au site The Independent.

Une méthode en quatre étapes

Versez d’abord le thé dans une tasse, que vous aurez au préalable infusé dans une théière. Puis, ajoutez le lait (retenez-le : une tasse de thé sans lait, c'est comme une Angleterre sans thé). Quant à la quantité, cela dépend du goût de chacun ; toutefois, seuls les novices apprécieront un breuvage composé de plus de 20% de lait. Dans le doute, n’ajoutez qu’un soupçon de lait. 

Remuez ensuite avec votre cuillère d’avant en arrière. Jamais de manière circulaire pour ne pas toucher les bords. « Remuer de manière circulaire, peut créer un tourbillon qui fera remonter le thé à la surface et sur les bords. C'est quelque chose que nous ne pouvons permettre [...] Si la cuillère touche les bords, il y a forcément un tintement qui se fera entendre, et c'est aussi quelque chose dont nous ne voulons pas durant la pause thé ». Enfin, sirotez-le. Le majordome insiste : on ne le boit surtout pas à grandes gorgées, ni bruyamment...

Enfin, n'hésitez pas à accompagner votre thé de biscuits. Car peut-être ne le saviez-vous pas mais les biscuits ont été inventés dans le seul but d’être trempés dans le thé ! Bien sûr, là encore, soyez prompt car trempé plus de 3 secondes, le biscuit risque de s’effriter et couler au fond de votre tasse, le tout accompagné d’un « plop » infâmant...

Quant à sa Majesté, elle aurait une préférence pour le thé Assam ou Earl Grey, réalisé avec des feuilles de thé infusées directement dans la théière, et versé dans une tasse de thé en porcelaine fine…