Faire le ménage pour éviter la déprime

Une étude de l’université de Yale aux Etats-Unis a constaté les bienfaits d’une activité physique régulière sur la santé mentale. Plus on en fait, moins on risquerait de tomber dans la dépression.

Par Anissa Hezzaz. Photos : |

Dans le cadre de cette étude 1,2 million d’Américains ont été interrogés par un questionnaire entre 2011 et 2015. Les sondés devaient en fait indiquer le nombre de fois par semaine ou par mois où ils pratiquaient une activité physique. Ils devaient également spécifier le type d’activité. Ils avaient le choix entre 75 activités, de la marche au yoga, à la musculation ou encore au jardinage ou au ménage.

L’étude a constaté qu’en moyenne, les sondés déclaraient avoir environ 3 jours et demi de « mauvaise santé mentale » par mois. Les chercheurs ont relevé que la dose idéale d’activité est de 45 minutes trois ou cinq jours par semaine. Plus surprenant en revanche : à l’inverse, faire trop de sport ne serait pas bénéfique pour la santé mentale. En effet, les sondés atteignant trois heures d'activité physique par jour déclaraient avoir une santé mentale moins bonne que ceux sans aucune activité physique.

Par activité physique, les chercheurs entendent "tous les types d'exercice physique". Même s’ ils indiquent que l’amélioration de la santé mentale est la plus marquée avec "les sports collectifs, le cyclisme, l'aérobic et le sport en salle de musculation".

Voici 3 conseils pour se mettre au sport :

Trouvez le sport qui vous convienne

On ne le dira jamais assez mais quand on commence un sport, il faut le sentir. Pas la peine de se mettre à la course à pied si vous savez pertinemment que vous ne vous y tiendrez pas. En effet, il n’y a rien de pire que de se forcer à aller au sport. Dès lors, choisissez bien la discipline qui corresponde à vos envies et à votre emploi du temps. Entre la natation, la zumba, la boxe, la musculation, etc., il y aura toujours un sport qui vous fera du bien.

Fixez-vous des objectifs

L’idée, c’est de se bouger un minimum et pas de devenir un€ acharné(e) du sport. Rien ne sert de se mettre de trop grand objectif dès le début, sinon vous risquez de lâcher très vite. Pour parvenir à ses fins, le secret, c’est d’y aller crescendo.

Trouvez un partenaire de sport

Difficile de se motiver quand on est tout seul à se bouger. De plus, trouver un partenaire de sport, c’est aussi s’assurer une source de motivation en plus. En effet, après les longues journées de boulot, il arrivera sans doute que vous n’ayez plus le courage de faire votre séance de sport, mais vu que vous vous serez engagé auprès de votre copine ou de votre collègue, vous n’aurez plus trop le choix que de vous y rendre. Et en général, c’est dans ces moments-là qu’on est d’autant plus fier de soi.

Lire aussi :

Faire le ménage serait aussi dangereux que fumer 20 cigarettes par jour
Un composé présent dans le vin rouge imiterait les bienfaits du sport