Dior : les coulisses du savoir-faire Haute Couture

Pour la première collection de Haute Couture de Maria Grazia Chiuri pour Dior, la marque a fait appel à des savoir-faire exceptionnels et nous emmène backstage, découvrir ces techniques particulières !

P.T. |

Maria Grazia Chiuri a créé pour Dior une collection de robes féériques à l’esprit vintage. Ces pièces d’exception sont depuis des générations, le fruit de mains expertes au savoir-faire indéniable.

Fleurs
Les fleurs, motif si cher à Christian Dior, sont incrustées dans le tulle et confectionnées à partir de tissu enduit de colle de poisson. Pour leur forme finale, elles sont aplaties dans des livres façon fleurs séchées pour un effet vieilli et unique.

Constellation
Les signes astrologiques brodés dans des robes bustiers fantasques forment une vraie constellation. Une œuvre d’art inspirée de Dali et réalisée à la main, ce qui la rend impossible à reproduire. Le côté vintage est rendu par la broderie de perles et de fils de soie, qui rehaussent le dessin.

Broderie
Toujours en broderie, la robe ornée de motifs en forme d’araignées a été confectionnée à la main avec des fils très anciens, oxydés naturellement, ce qui lui donne cet aspect hors du temps.

Raphia
La robe de cocktail brodée avec des fleurs en raphia a nécessité 1900 heures de travail. Les motifs sont reproduits avec le raphia naturel ou teint, lui donnant un mouvement et une ampleur, qui laisse à penser que le vêtement est un peu abimé. De quoi renforcer l’esprit vintage de cette collection féérique.