En faisons-nous trop pour nos compagnons à quatre pattes ?

Entre soins vétérinaires et alimentation high tech, on estime le coût d’un animal à plus de 750€ par an. Ces montants explosent dès lors que vous vous laissez tenter par des produits et services aussi personnalisés que superflus.

Par Ingrid Van Langhendonck. Photo : Pinterest. |

Bon nombre de propriétaires vous le diront, leur animal de compagnie est un membre de la famille. Il fait partie du quotidien, rassure les personnes seules, devient le confident des personnes âgées et la présence d’un animal apprendrait aux jeunes enfants l’empathie et le respect. De là à leur ouvrir un compte Instagram, il n’y a qu’un pas que certains ont franchi sans pudeur. Un attachement irrationnel sur lequel jouent les marques de nourriture et d’accessoires, offrant des alternatives vegan ou bio à chaque type de croquettes. Mais ce n’est pas tout !

La crèche pour chiot 

La « Puppy School » est presque devenue incontournable aux Etats-Unis. Pas question de laisser bébé Médor faire ses dents sur le sofa, on le dépose à la crèche le matin et durant la journée, il est éduqué, dressé, socialisé, … Ce n’est donc pas une simple garde mais une véritable prise en main. Chez nous, le concept fait son chemin comme chez Dog's Factory à Braine-l'Alleud ou Hoops Dog à Genappe ou Dog's Factory où le chiot (et le maître, sont pris en charge de manière individuelle ou en cours collectif, mais il y a fort à parier que dans les villes, ce genre de service devrait exploser dans les années à venir. 

© Dog's Factory

Le club de vacances 

Le concept de pension pour chien n’est pas nouveau, mais il s’assortit ces dernières années de services high-tech comme la webcam, le monitoring via une app ou les conversations en FaceTime. Certains y ont même ajouté des services comme le spa, les massages ou des séances de relaxation pour apaiser à l’animal l’insoutenable stress de l’absence de ses maîtres. Un marché qui affiche une croissance à deux chiffres depuis plus d’une décennie.

© Pink Dog Spa

L’assurance tous risques

Une patte cassée, des cailloux dans les reins et c’est tout votre budget vacances qui est explosé. En Suède, 80% des animaux de compagnie sont aujourd’hui assurés afin de couvrir plus de 94% de tous les soins de santé des chiens et chats. Une assurance santé d’une petite centaine d’euros par an qui peut s’avérer providentielle si Félix tombe malade. www.santevet.be

© Pinterest

Le compte Instagram

On vous parle sans cesse de ces blogueuses influentes, mais saviez-vous qu’en tapant realgrumpycat, sur Instagram, vous rejoindrez une communauté de 2.3 millions de followers amoureux de la bouille grognon de ce birman ?

Une publication partagée par Grumpy Cat (@realgrumpycat) le 2 Avril 2017 à 10h09 PDT

Une mine d’or pour les marques qui font des pieds et des mains pour s’associer à ces toutous célèbres. Dans le même registre, tapez le hastag #catshaming pour découvrir les plus grosses bétises des félidés du monde entier.

Une publication partagée par #1 cat shaming page on IG (@cat_shaming) le 12 Août 2017 à 13h30 PDT