PARTENAIRE | FIDEA

Une smarthome peut vous épargner bien des dégâts…

Fuite d’eau, incendie, intrusion, rongeurs, des solutions intelligentes peuvent désormais vous éviter bien des dégâts dans la maison voire des dommages corporels. Mieux, opter pour une smarthome pourrait même convaincre votre assureur de faire un geste commercial pour votre police habitation et… éviter des dégâts à votre portefeuille !

Si les solution intelligentes permettent d’augmenter la sécurité de votre smarthome, de lui apporter plus de confort, elles peuvent également être très utiles pour prévenir et éviter une série de dommages…

Prévenir les incendies

Il existe aujourd’hui des détecteurs d’incendie intelligents. Leurs plus ? Non seulement ils détectent la fumée mais, pour certains, aussi le monoxyde de carbone. Ils font aussi plus facilement la différence entre vapeur de fumée et fumée, ce qui diminue les fausses alertes. En plus du signal sonore (qu’on peut arrêter à distance grâce au smartphone), ces appareils envoient aussi une notification en cas de problème. Pratique quand on n’est pas à la maison.

« Les détecteurs de fumée intelligents peuvent aussi communiquer avec d’autre objets intelligents dans la maison, ajoute Carine Job, senior manager Fidea retail sud chez l’assureur Fidea. Ainsi, ils sont capables d’ordonner l'ouverture de fenêtres automatisées, de couper le courant et d’alerter les pompiers. Des solutions que l’on peut implémenter tant dans les constructions neuves que dans les habitations existantes. »

Prévenir les dégâts des eaux

Autre objet connecté bien utile dans la smarthome : le détecteur de fuite intelligent. Surtout quand on sait que plus de 120.000 cas de dégâts des eaux sont enregistrés en Belgique par an (chiffre Assuralia, 2014) pour un coût moyen de 2.000 € !

Souvent discrets, ces détecteurs se placent dans les endroits les plus à risque : sous les éviers, le lave-vaisselle, dans la buanderie, à proximité de la chaudière ou des raccordements d’eau. À la moindre petite goutte détectée par les capteurs, une alerte vous est envoyée sur votre smartphone, un bruit se déclenche et/ou une alarme visuelle. Certains détectent même les changements de température et donc aussi les éventuels départs d’incendie.

Une réduction sur la police

«Installer ce type d’appareils de façon préventive, tout comme des systèmes d’alarmes intelligents pour prévenir les intrusions et donc aussi les dégâts aux portes et fenêtres, permet d’agir plus vite, note Carine Job. Certains assureurs tiennent compte de ces mesures préventives dans le calcul de la police d’assurance habitation de leurs clients. Car ils savent que le risque et l’ampleur des dégâts seront alors forcément limités. C’est l’un des autres avantages des smarthomes… à condition toutefois que les systèmes aient été installés par des entreprises agrées ou que les détecteurs portent un label.»