Huit des plus grands mythes sur l’alimentation démystifiés

Parce que les mythes alimentaires ont la dent dure, le magazine Insider, a fait appel à plusieurs nutritionnistes afin d’aider ses lecteurs à s’y retrouver parmi les croyances les plus populaires en matière de nutrition. Zoom sur celles à ranger définitivement au placard !

Par Tiffany Sales. Photo : Pixabay. |

Les édulcorants artificiels sont une des meilleures alternatives au sucre. FAUX.

Si les édulcorants ne sont pas aussi dangereux que le prétendent certains blogueurs alarmistes, les nutritionnistes déconseillent toutefois d’en consommer en trop grande quantité.

« Beaucoup d’édulcorants artificiels sont des produits chimiques hautement transformés. Il n’est pas rare que le corps réagissent mal à ces derniers, provoquant ainsi des problèmes digestifs ou encore des maux de tête », déclare la nutritionniste Grace Derocha au magazine Insider.

Les glucides sont nos ennemis. FAUX.

Si certains éliminent totalement le gluten de leur alimentation, d’autres font la chasse aux glucides. Toutefois, éliminer ces derniers de votre alimentation serait une grossière erreur. Il suffit en effet juste de faire les bons choix. L’important est de privilégier « les glucides complexes présents dans les aliments à base de farine complète qui contiennent de nombreux nutriments sains et des fibres » et éviter « les glucides simples comme le riz blanc et le pain blanc en raison de leur manque de nutriments ».

Le lait d’amande est meilleur pour la santé que le lait de vache. FAUX.

« Le lait de vache c’est indigeste et mauvais pour la santé ! Tu devrais le remplacer par du lait d’amande! ». Et pourtant… Selon la nutritionniste Derocha, le remplacer par un lait de ce type ne serait pas la meilleure idée. En effet, si vous comparez les valeurs nutritives du lait d’amande à celui de vache, vous constaterez que ces deux breuvages ne jouent pas vraiment dans la même cour… Si une tasse de lait écrémé contient 8 grammes de protéines, celle de lait d’amande n’en contient que 1 gramme. Si vous souhaitez prendre un petit-déjeuner qui vous tiendra au corps toute la matinée, ce type de lait n’est donc pas la meilleure alternative.

Pour les intolérants au lactose, la nutritionniste conseille de boire un lait végétal à valeurs nutritives quasiment égales à celles du lait tel que le lait de soja (environ 7 grammes de protéines par tasse).

Manger après 18h est une mauvaise idée. FAUX.

« C’est sans aucun doute l’un des mythes les plus répandus », explique la nutritionniste Frida Harju à Insider. Pourtant, ce dernier est totalement faux. « Votre corps n’a aucune idée de l’heure qu’il est. Qu’il soit 18h ou 19h lui importe peu, ce qui compte par contre pour lui, c’est le nombre de calories que vous allez ingérer ». Si vous souhaitez perdre du poids, la meilleure méthode reste de manger plus souvent, à des heures fixes, et en plus petite quantité.

Manger de la graisse rendra votre corps plus gras. FAUX.

Non, vous n’aurez pas plus de bedaine ou plus de cellulite si vous consommez des graisses alimentaires. « La graisse est un élément indispensable de l’alimentation. Sans gras, le corps ne peut pas traiter certaines vitamines, c'est en effet la graisse qui va aider à les dissoudre dans votre organisme. », explique Harju.

Toutefois, tout comme pour les glucides, il est important de connaître celles qui sont bonnes pour votre santé et celles qui le sont moins. Harju recommande de privilégier les graisses mono-insaturées comme l’huile d’olive, le poisson, les avocats ou encore les noix qui sont excellentes pour la santé et qui aident notamment à réduire les risques cardiovasculaires.

Si vous souhaitez maigrir, rangez définitivement ce mythe au placard. De nombreuses recherches démontrent en effet que les régimes pauvres en graisses ne sont pas du tout la meilleure solution pour perdre du poids sur le long terme.

Certains types de sucre sont meilleurs pour vous que d’autres. VRAI ET FAUX.

Les édulcorants naturels tels que le miel ou encore le sirop d’érable ne sont pas toujours meilleurs que le sucre blanc. En effet, une cuillère de miel fournit quasiment autant de sucre à votre corps qu’une cuillère de sucre blanc. Bien qu'il apporte plus de nutriments, vitamines et minéraux que le sucre blanc et qu'il soit antioxydant, le miel reste du sucre ! D'ailleurs, selon la cardiologue Jennifer Haythe, notre corps ne ferait pas la différence entre les deux.

« Il y a cette idée qu'il existe différents types de sucre, mais c'est un mythe », déclare-t-elle à Insider. « Le sucre brun, le sucre blanc ou le miel [...] deviennent tous la même chose une fois décomposés dans votre organisme : du glucose ». Troquer votre sucre blanc pour du miel afin de contrer vos problèmes de taux de sucre ou vous sevrer de ce mal du siècle, n'est donc pas vraiment une bonne idée. Il faut être aussi vigilant sur le dosage avec l'un, qu'avec l'autre. 

Les légumes surgelés ne sont pas aussi sains que les légumes frais. FAUX.

Si ce mythe a la dent dure, il est mal-fondé. Si les légumes frais contiennent au départ plus de nutriments que les légumes congelés, ces derniers les perdent en effet plus ou moins rapidement une fois en contact avec l’oxygène et la lumière du soleil.

Le conseil de la nutrionniste Harju ? Acheter des produits congelés quand ils ne sont pas de saison et des produits frais et locaux en saison.

Le gluten est mauvais pour la santé. FAUX.

C’est l’une des plus grandes tendances du moment : se lever un petit matin et se souvenir que l’on était allergique au gluten dans une autre vie. Excepté si vous êtes atteint de la maladie coeliaque, autrement dit, intolérant au gluten, il n’y a aucune raison d’éviter ce dernier.

Selon les experts interrogés par le magazine, la sensation de bien-être ressentie par les personnes ayant arrêté de consommer du gluten viendrait tout simplement du fait qu’ils consomment des produits dits "meilleurs" pour la santé (en remplaçant par exemple leur pain au chocolat plein de gluten par des flocons d’avoine et des fruits frais). Autrement dit, le gluten n’aurait rien avoir là-dedans.