Il existe désormais une banane qui se mange avec la peau

L'entreprise japonaise D&T Farm’s a développé une banane peu ordinaire. Baptisée « Mongee », cette dernière est entièrement comestible, peau comprise.

Par Tiffany Sales. Photo: Pixabay. |

« Mongee » - prononcez Mongay, c’est le nom que la firme agro-industrielle japonaise, D&T Farm’s, a donné à sa dernière création : une banane à la peau très fine que l’on peut consommer.

Pour concevoir cette banane unique, l’entreprise basée à Okayama, a reproduit des méthodes agricoles de l’ère glaciaire, les agronomes ont d’abord planté et cultivé des bananiers dans un environnement maintenu à une température de -59°C. Ils les ont ensuite décongelés puis replantés. « Cette différence de température a permis aux arbres de pousser plus vite et d'avoir une peau ressemblant à de la laitue », explique, Tetsuya Tanaka, le responsable développement de la firme, dans une interview accordée au New York Post.

Un goût d’ananas

Actuellement vendue à 648 yens l’unité, soit près de 5 euros, cette banane aurait un goût tropical très prononcé rappelant celui de l’ananas, comme le rapportent les journalistes japonais du site RocketNews24 qui ont pu goûter le mystérieux fruit.

Toujours selon ces derniers, la peau en elle-même a « peu de saveur » et est « très fine ». D&T Farm assure toutefois que cette dernière est riche en vitamine B6, en magnésium et en tryptophane, acide aminé essentiel pour l’homme.

Mauvaise nouvelle, cette dernière est pour l’instant exclusivement cultivée dans la préfecture d’Okayama et seulement une dizaine de fruits sont vendus chaque semaine. Autrement dit, on va devoir éplucher nos bananes encore quelque temps…