#JustDoIt : la campagne de Nike qui met le feu aux chaussures

Nike vient de choisir Colin Kaepernick pour célébrer les 30 ans de son slogan "Just Do It". Un geste qui amène beaucoup de monde à brûler les chaussures de la marque. Que se passe-t-il ? Zoom sur une tendance aussi révolutionnaire que sportive.

Par Anissa Hezzaz. Photos : |

Il suffit de faire un tour sur les réseaux sociaux sous le hastag #JustDoIt pour comprendre qu’un nouveau mouvement semble en marche : celui de brûler ses chaussures Nike et de partager une vidéo de cet acte sur les réseaux sociaux. Depuis que la marque de sneakers a annoncé le nouveau visage de sa dernière campagne, les partisans de Donald Trump appellent au boycott de Nike.  

Colin Kaepernick rejoint en effet la campagne des 30 ans du groupe aux côtés de la reine du tennis féminin, Serena Williams, et du joueur professionnel de la NBA, LeBron James. Nike a décidé de placer ces trois athlètes au cœur de sa nouvelle campagne de pub. Problème : Colin Kaepernick, à l’origine en 2016 du mouvement de boycott de l’hymne américain, est maintenant le joueur le plus détesté des Etats-Unis.  

"Croyez en quelque chose, même si cela signifie tout sacrifier"

 

Believe in something, even if it means sacrificing everything. #JustDoIt pic.twitter.com/SRWkMIDdaO

— Colin Kaepernick (@Kaepernick7) 3 septembre 2018

 

L’ancien quarterback des 49ers est en effet celui qui a choisi de protester contre les violences policières en posant un genou à terre avant chaque rencontre durant l’hymne américain. Ce geste de protestation politique silencieuse a été depuis repris par les footballeurs de la NFL (Ligue nationale de football américain) et a le don de mettre Donald Trump hors de lui.

Le fait que Colin Kaepernick devienne le nouvel ambassadeur du géant de sneakers n’est donc pas bien passé auprès des pro-Trump, qui estiment qu’il s’agit d’un geste antipatriotique. Dès lors, nombreux sont ceux qui appellent au boycott de la marque à la virgule en brûlant leurs baskets et autres accessoires estampillés Nike

Si Nike a de quoi s’en faire pour les ventes de ses produits, le géant des sneakers est pourtant allé un cran plus loin en créant une basket au nom de Colin Kaepernick. En choisissant cet ancien joueur de la NFL, Nike vient de relancer une polémique très vive aux États-Unis. 

Lire aussi :

Federer quitte Nike pour Uniqlo
Le premier pressing pour baskets et chaussures de Bruxelles
Barber Shoes, le nouveau concept store entièrement dédié aux hommes