Knokke-le-Zoute, les coulisses d’une place-to-be

Si la ville fait partie de ces stations balnéaires dont on ne sait pas trop pourquoi et comment elles sont devenues ultra branchées, Knokke a une belle histoire à raconter et de belles adresses à nous faire découvrir, même si vous n’êtes pas fan de mondanités et de grosses cylindrées. On vous initie ?

Photo : © Valentine Gevers / Knokke Out. |

Knokke, la belle histoire

L'histoire démarre au tournant du XIXe siècle quand L’ingénieur Pierre-François Lippens, décide d’endiguer le Zoute et les Polders et rachète des milliers d’hectares de terrain ; un pari un peu fou. On fait paver quelques rues, on installe un bout de digue, de l’éclairage public… Des annonces publicitaires apparaissent dans les journaux, les visiteurs viennent admirer le Phare de Knokke. Et dès la fin du XIXe, les grands hôtels du Zoute sont très appréciés des touristes anglais, les artistes et les nantis en quête de quiétude. En 1908, la famille Lippens, propriétaire d’une grande partie du village, crée la Compagnie du Zoute et décide de bâtir un lotissement. On s’inspire alors des villas existantes, propriétés d’artistes qui confèrent à l’endroit cet air d’architecture préservée, avec ses bâtisses de style anglo-normand et ses immeubles de standing. En 1924 le Zwin, immense territoire salé à la faune et végétation exceptionnelles, est cédé à la Compagnie Le Zoute. En 1952, le Comte Léon Lippens décide d’en faire une vaste réserve naturelle. Tous les ingrédients sont réunis : le beau monde s’y bouscule et chaque soir, la grande salle du Casino fait salle comble, … Knokke, c’est un peu notre Saint Trop’ à nous, ici riches industriels et noms qui comptent se croisent en toute décontraction, le tout dans un petit parfum de gaufres et de crevettes, arrosé de champagne, unique en son genre…

Les meilleures adresses des foodies flamands

Les croquettes du Rubens ou les gaufres de chez Marie Siska, on connaît, mais saviez-vous que Knokke regorge de bonnes adresses ? La ville que l’on surnomme le ‘Petit Paris’ en Flandre offre quelques belles surprises, mais il faut connaître, et parfois s’aventurer hors des sentiers battus, à quelques coups de pédale du centre-ville.

Parmi les adresses à découvrir, Il y a le Brasa, cette nouvelles enseigne pour carnivores, parce que manger de la bonne viande, c’est branché. Ce resto est le petit frère de l’étoilé Cuines 33, et propose des viandes préparées au grill, à la broche ou au four à charbon. La pièce maîtresse du lieu n’est autre que le comptoir à viandes, la grande fierté du chef Maurice de Jaeger.

Si vous êtes en famille, et que vous cherchez un endroit cool et abordable pour manger avec les enfants, Vous allez adorer Cuis Inn, le restaurant du club nautique Lakeside Pardise. Pâtes, salades… c’est sans chichis mais super frais et bien exécuté, dans un cadre naturel bourré de charme, avec ses grands canapés en terrasse au bord du lac et un espace trampoline dans le sable pour les petits.

Et enfin, si l’on a envie d’explorer un peu, sachez que Le chef star Sergio Herman s’est récemment installé à quelques kilomètres du Zoute, à Cadzand, de l’autre côté de la frontière hollandaise, accessible via une navette en bateau qui rendra l’expérience encore plus inoubliable. Le patron de The Jane y a ouvert un nouveau restaurant centré sur les poissons et les fruits de mer. Tous ceux qui ont déjà gouté à sa cuisine le savent, c’est une expérience à ne pas manquer.

Ce samedi dans votre So Soir, découvrez d’autres bons plans des habitués pour profiter en famille ou entre amis, les balades cachées, les adresses étonnantes, …