L’adolescence s’étendrait désormais de 10 à 24 ans

Autrefois, on était adolescent de 14 à 19 ans. Désormais, cette période débuterait à 10 ans et se terminerait à 24 ans, selon une étude australienne publiée dans la revue britannique "The Lancet".

Par Tiffany Sales. Photo : Pixabay. |

L’adolescence pourrait désormais commencer plus tôt qu’on ne l’imagine, mais aussi durer plus longtemps. Selon une étude australienne publiée dans la revue britannique « The Lancet », l’adolescence commencerait à 10 ans et se poursuivrait jusqu’à 24 ans.

Dans leur étude, les scientifiques expliquent que la durée moyenne de l’adolescence telle que nous l’entendons aujourd’hui, c’est-à-dire entre 14 et 19 ans, est « excessivement restrictive ».

Une puberté qui commence plus tôt

En effet, avec l’amélioration du niveau de vie et des changements nutritionnels observés dans les pays développés, c’est maintenant autour de 10 ans que les hormones concernées entrent en action. Et plus vers 14 ans comme on l’estimait auparavant.

L’âge moyen des premières règles a également diminué de quatre ans au cours des 150 dernières années, pour désormais atteindre 12 ou 13 ans.

Des responsabilités plus tardives

Quant à la fin de la période de l’adolescence, les scientifiques australiens la situent à 24 ans et pas autour de 19 ans. En évoquant entre autres le fait que le cerveau humain continue à se développer après l’âge de 20 ans et que les dents de sagesse sortent après 25 ans chez certains.

Enfin, les auteurs parlent aussi de responsabilités qui arrivent plus tard. L’entrée dans l’âge adulte est en effet plus tardive, notamment due au fait que les jeunes adultes retardent l'achèvement de leurs études, le mariage et le fait d'avoir des enfants.

Selon Mashable, reconnaître le fait « qu’un jeune reste un jeune même après 19 ans » reviendrait à réfléchir et accompagner ce dernier dans la vie un peu plus longtemps. Car comme le rappelle Susan Sawyer, directrice du centre pour la santé des adolescents du Royal Children's Hospital de Melbourne, « de nombreux privilèges juridiques commencent à 18 ans, or, les responsabilités de l'âge adulte arrivent généralement plus tard ».