Le premier hôtel de luxe dans l’espace ouvrira ses portes en 2022

À l'occasion du sommet Space 2.0 qui se tient en Californie, une société américaine a annoncé l'ouverture du tout premier hôtel de luxe dans l'espace. Perchée à plus de 320 km d'altitude, la station Aurora devrait être opérationnelle en 2021 et ouverte aux touristes en 2022.

Par Tiffany Sales. Photos : DR. |

Lassé des hôtels 5 étoiles ? Bientôt vous pourrez dormir dans un hôtel de luxe en orbite autour de la Terre ! Tout du moins c’est le projet, apparemment très sérieux, de la firme américaine Orion Span, dont les pré-réservations sont déjà disponibles sur son site, pour des séjours prévus dès 2022 (à noter que la station sera déjà opérationnelle en 2021).

Suites privatives et vue sur la Terre

Pensée par d’anciens ingénieurs de la Nasa et autres vétérans de l’industrie spatiale, la station Aurora qui ne mesurera que 42m², pourra accueillir jusqu’à six personnes, dont deux membres d’équipage, en orbite à 322 kilomètres de la Terre, rapporte CNN. Lors d'un voyage de 12 jours, les plus chanceux pourront profiter d’une vue panoramique sur la Terre et assister notamment à 16 levers et couchers de soleil par jour, étant donné que, en orbite, Aurora fera le tour du globe en 90 minutes. « Vous serez assez près pour avoir du détail et photographier votre ville d’origine, assez loin pour avoir un aperçu de la Terre », estime la société sur son site internet.

A spécifier toutefois : avant de monter à bord, les voyageurs devront suivre un programme d’entraînement au sol de trois mois, contre 24 mois habituellement, et obtenir leur certificat d’astronaute.

Une fois à bord, les résidents pourront se détendre dans leur suite privative de 13,25 mètres de long et 4,3 mètres de diamètre, conçue pour deux personnes. Mais ils pourront surtout « profiter de l'extase de l'apesanteur, observer les aurores boréales sur Terre à travers les nombreuses fenêtres, survoler leur ville natale, participer à la recherche scientifique (...) » et même « rester en contact avec leurs proches sur Terre grâce à un accès internet haut débit », annonce la firme. 

9,5 millions de dollars 

Si le PDG Frank Bunger espère « rendre l’espace accessible à tous », on en est encore loin du puisqu’il faudra compter 9,5 millions de dollars, soit 7,7 millions d’euros, pour douze jours de séjour, entraînement, voyage et nourriture compris. Par ailleurs, l’inscription sur la liste d’attente coûte à elle seule 80.000 dollars (environ 65.000 dollars), qui pourront être récupérés en cas de rétractation. 

« À mesure que la station grandira, avec la demande, nous lancerons d’autres stations et les rattacherons à Aurora », espère le PDG.

La firme n’est en tout cas pas la seule à s’être lancée sur le créneau. Blue Origin, entreprise de Jeff Bezos, prévoit de proposer des vols habités par des particuliers en 2018 tandis que le milliardaire Elon Musk a conclu un contrat pour envoyer, avant la fin de l'année, deux touristes vers la Lune à bord d'une navette de sa société, SpaceX.