Le reportage de ce youtubeur sur l’huile de palme fait le buzz

Avec 1,8 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube, le Genevois Julien Donzé, alias le Grand JD, a profité de sa notoriété pour filmer le drame de la déforestation causée par la culture de l’huile de palme.

Par Tiffany Sales. Photo : DR. |

Ce n’est pas la première fois que le Genevois Julien Donzé, alias le Grand JD, sort du "Youtube en chambre" dans l’espoir d’accélérer la prise de conscience écologique du public. Avec sa vidéo intitulée « J'ai vu les preuves du réchauffement climatique », où il s’était aventuré sur l'île de Banks, dans le grand Nord canadien, pour faire taire les climato-sceptiques, le Youtubeur avait déjà rencontré un franc succès auprès du public, recensant plus d’un million de vues en seulement quatre jours.

Mais le Grand JD frappe encore plus fort aujourd’hui avec sa vidéo baptisée « J’ai vu le scandale de l’huile de palme » qui a déjà atteint plus de 700.000 vues en 24 heures. Dans sa vidéo publiée le dimanche 25 mars, actuellement numéro 1 de la page Tendances de YouTube, le youtubeur suisse s’est rendu sur l’île de Bornéo, accompagné d’un journaliste de la RTS, Bernard Genier. Ensemble, ils montrent au grand public les ravages de la déforestation causée par la culture de l’huile de palme.

5% de forêt vierge sur l’île

Il y a 17 ans, l’île de Bornéo faisait déjà face à l’une des pires catastrophes de déforestation du monde. Aujourd’hui, on estime qu’il ne reste que 5% de forêt vierge sur l’île. « On traverse la forêt et on tombe sur ce genre de tranchées réalisées par des bulldozers en plein milieu de la jungle. Ils créent ces tranchées pour se rendre vers des arbres spécifiques, les coupent pour les vendre et détruisent tout sur leur passage. C'est n'importe quoi », raconte Julien Donzé en début de vidéo, au milieu d'une de ces tranchées. Au cours de leur voyage, le Grand JD et Bernard Genier sont allés à la rencontre des Pénan dont le monde de vie est menacé par cette exploitation extensive.« On est dans une espèce de pharmacie géante et tout ça est en train de disparaître », explique Julien au public après une session découverte des différentes plantes présentes dans la jungle en compagnie des indiens Penan.

En réalisant cette vidéo, le youtubeur ne prétend bien sûr pas pouvoir arrêter cette industrie mais tout du moins sensibiliser les gens afin que ceux-ci comprennent que leurs pâtes à tartiner, biscuits et autres produits sont fabriqués au détriment de cette forêt tropicale.