Les Belges trop pressés pour déjeuner sainement ?

76% des Belges prennent un petit-déjeuner mais ce dernier est loin d’être équilibré.

Par Tiffany Sales. Photo : Pinterest. |

Selon une enquête réalisée par la chaîne Panos début 2018, 76% des Belges petit-déjeunent. C’est un bon point. Mais nos habitudes alimentaires sont à revoir.

En effet, après le pain, ce sont les viennoiseries qui arrivent en tête du classement de nos aliments favoris pour le petit-déjeuner en raison de notre manque de temps, indique l’enquête Panos. Des aliments qui devraient rester de l’ordre de l’exceptionnel, pour les jours particuliers. D’autant que les viennoiseries « se mangent facilement car elles sont molles, elles fondent en bouche et se mangent vite, donc les gens les mâchent moins. Ils vont d’ailleurs en manger deux ou trois. Nous sommes gourmands face à ces aliments car nous devons en manger beaucoup avant d’être rassasiés », explique Isabelle Thiébaut, diététicienne au Centre européen des diététiciens de l’enfance à la DH.

Si elles sont un réel plaisir pour nos papilles, elles sont remplies d’acides gras transformés pouvant notamment entrainer du cholestérol mais aussi des maladies cardiovasculaires. Les viennoiseries sont à manger de façon modérée, une fois toutes les deux semaines, voire une fois par semaine, et surtout, il faut les déguster.

Attention aux céréales

Mais alors que manger ? Des céréales ? Oui mais pas n’importe lesquelles. « Ce sont des aliments super sucrés, même gras et avec une grande quantité de sel. Le mieux est de les choisir les plus naturels possibles (muesli ou les flocons d’avoine ndlr). Acheter des céréales chocolatées de grandes marques bien connues n’est pas une bonne option. Et puis surtout, ça coûte extrêmement cher comparé à une tartine », précise toujours à la DH précise Nathalie Claes, diététicienne pédiatrique à l’Office de la naissance et de l’enfance (ONE).

Attention également à ne pas confondre muesli et granola. « Le granola et le muesli, ce n’est pas la même chose. Le granola est un mélange de céréales cuit au four et auquel on ajoute de l’huile et du sucre », explique la diététicienne.

Vous l’aurez compris, le petit-déjeuner sucré composé de fruits, de café, de pain et de lait reste le plus équilibré. Quant aux jus maison, « ils peuvent être pris en petite quantité mais ils ne remplaceront jamais un fruit ». En effet, le jus de fruit contient beaucoup de sucre (provenant du fructose des fruits), mais aucune des fibres que l’on retrouve dans la peau ou la pulpe. Votre taux de glycémie va donc s’élever fortement et très rapidement pour retomber aussi vite et donc, réveiller votre faim. Au lieu de vous presser une orange le matin ou d’utiliser votre extracteur de jus, privilégiez donc les smoothies qui conservent la pulpe et la peau des fruits et/ou ajoutez-y quelques sources de protéines (amandes, fromage blanc,…) pour diminuer la réponse glycémique de votre corps.