Les remèdes naturels pour soulager les piqûres de guêpes

L’été chaud et sec que nous avons eu n’a pas seulement cramé nos belles pelouses vertes. Cela a également eu comme conséquence d’attirer en masse les guêpes. Et nombreux sont ceux qui se sont fait piquer !

Par Anissa Hezzaz. Photos : iStock |

Cette année, plus que les autres, les guêpes ont envahi le pays. À tel point que les casernes de pompiers étaient débordées tout l’été pour les cas où leurs interventions s’avéraient nécessaires. Leurs vrombissements suffisent à bouleverser un bon repas en terrasse et à crisper la plupart des gens. Nombreux sont ceux qui se sont fait piquer par une guêpe sans trop savoir quoi faire. Voici 5 remèdes naturels pour soulager la douleur une fois que vous aurez pris soin d’ôter le dard.

1. Le vinaigre de cidre

Une piqûre de guêpe n’est jamais très agréable. Pour soulager immédiatement la douleur, appliquez un coton imbibé de vinaigre de cidre et placez-le sur la piqûre. Si cela pique un peu au début, l’irritation ne devrait presque plus se faire sentir au bout de quelques minutes. Si vous n’avez pas de vinaigre de cidre, essayez avec du citron. Nos grand-mères avaient l’habitude de couper une rondelle de citron et de la placer directement sur la piqûre.

2. L’oignon ou l’ail

Moins connus, mais tout aussi efficaces que le vinaigre de cidre, l’oignon et l’ail peuvent également atténuer la douleur. Prenez un oignon, coupez-le en tranches et appliquez-le sur la piqûre en laissant agir quelques instants. De la même manière, l’ail écrasé aura le même effet. Ses propriétés antiseptiques permettent de soulager une piqûre d'insecte de manière naturelle. Cela vaut aussi bien pour les moustiques que pour les abeilles, les guêpes, ainsi que les araignées. L’avantage, c’est qu’on trouvera très souvent de l’oignon ou de l’ail dans une maison.

3. La lavande

L’huile essentielle de lavande aspic est une autre méthode naturelle, mais qui ne convient pas à tout le monde. En effet, elle est par exemple contre-indiquée pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 8 ans. Pour ceux qui peuvent l’utiliser sans crainte, elle est en revanche très efficace. Appliquez alors une goutte d’huile essentielle de lavande directement sur la piqûre. Si la douleur persiste, n’hésitez pas à réitérer l’opération jusqu’à trois fois dans la journée.

4. Le dentifrice

Si vous n’avez pas de lavande, vous aurez sans nul doute un tube de dentifrice chez vous. Sans plus attendre, déposez une noisette de dentifrice sur la piqûre, elle réduira l’inflammation et au besoin, renouvelez l’opération 5 heures plus tard.

5. Une cigarette

Aussi fou que cela puisse paraître, une cigarette allumée peut s’avérer être un bon remède. L’objectif n’est pas de brûler la piqûre, ce qui ne risque pas d’atténuer la douleur, mais plutôt d’approcher au plus près de votre piqûre la chaleur transmise par la cigarette. C’est en effet la chaleur qui permet de diminuer assez vite la douleur. Cela fonctionne d’ailleurs aussi avec un sèche-cheveux. Attention cependant à bien enlever le dard au préalable.

Le conseil en plus :

Si les guêpes ont l’art de ruiner nos soirées d’été avec leur appétit insatiable pour les douceurs, les fruits et les sodas, évitez tout de même de les tuer. En effet, le mythe selon lequel les guêpes vengeraient leurs espèces mortes s’avère tout à fait vrai : il suffit qu'une guêpe se sente agressée pour qu'elle émette un "message" propre à déclencher un branle-bas de combat général, et gare à vous si vous êtes à proximité du nid. Néanmoins, vous pouvez au moins les piéger.

L’eau serait même le piège idéal. Vous l’aurez remarqué, lorsqu’il pleut, les guêpes filent aux abris. Pulvériser de l’eau sur les guêpes suffira à leur faire croire qu’il pleut et vous aurez de grandes chances de la voir retourner vers son nid. De plus, une fois ses ailes mouillées, la guêpe aura plus de mal à voler et éprouvera donc plus de difficultés à atteindre sa cible (vous !).

 

Lire aussi :

8 conseils pour soulager naturellement une piqûre de moustique