Les sushis : est-ce vraiment un plat équilibré ?

Les sushis sont plus que jamais tendance. Savoureux mais aussi réputés pour être sains et équilibrés, ceux-ci font partie des plats les plus consommés par les Belges. Mais sont-ils vraiment bons pour la santé ?

Par Tiffany Sales. Photo : Pinterest. |

Des journalistes de France Télévisions ont rencontré Diana Kadouch, un médecin nutritionniste pour savoir si les sushis sont aussi sains et diététiques qu’on le prétend. Pour cela, ils lui ont présenté un menu standard composé de sushis, de makis, de sashimis, de salade de choux et d’une portion de riz.

Selon la nutritionniste, les sashimis, seuls, sans ajout de sauce sont très intéressants nutritionnellement. « On a du poisson avec les protéines et les Oméga 3 que l’on doit avoir dans son alimentation », explique-t-elle. Idem pour les makis dont la quantité de riz n’est pas énorme. Les sushis contiennent un peu plus de riz mais l'ensemble est relativement homogène et équilibré.

Des sucres ajoutés cachés

Le problème selon elle avec les plateaux de sushis, « c’est ce qu’on ne voit pas. Ce qui ajouté à notre insu, nous consommateurs ». Comme par exemple le bol de riz qui accompagne les sushis. Un riz collant, très vinaigré et trop sucré. «Dans un bol de riz, il y a deux cuillères à soupe de sucre, donc jusqu'à six morceaux de sucre ajoutés. Quand on a commandé un plateau de sushis, il n'est pas nécessaire de rajouter ce bol de riz en plus ».

Concernant la salade de choux, elle émet également quelques réserves puisque cette dernière est extrêmement vinaigrée et sucrée. « Là encore, il y a des cuillères à soupe de sucre qui ont été rajoutées ». Enfin, les sauces soja, salées et sucrées dans lesquels vous trempez les sushis, sont aussi à éviter si vous souhaitez préserver le côté diététique de votre plateau.

En conclusion, un plateau de sushis n’est pas un plateau minceur, ni un plateau diététique. Si ses qualités nutritionnelles sont évidentes, il cache aussi de nombreux sucres ajoutés et reste pauvre en légumes. Mais rassurez-vous… Les spécialistes conseillent de s'en tenir à deux plats de sushis par semaine. C’est déjà pas mal non ?