Manger sainement : sept mythes passés au crible

C’est décidé, vous voulez perdre vos quelques kilos en trop pour vous sentir bien dans votre corps cet été en adoptant une alimentation saine. Mais entre les conseils de votre meilleur ami, ceux de votre vieille tante et vos collègues, vous ne savez plus trop où donner de la tête. On vous aide !

Par Tiffany Sales. Photo : Pxhere. |

Grubstreet, le blog food du New York Magazine, a demandé à Mark Bittman et David L. Katz, deux médecins nutrionnistes, de passer au crible les principaux mythes de l’alimentation dite « saine ». Le moins que l’on puisse dire c'est que les stéréotypes ont encore la vie dure…

1. Je deviens végétarien pour être en meilleure santé

Aucune étude n’a réussi à prouver quel régime alimentaire (végétarien, végétalien ou omnivore) est le meilleur pour l’homme. Le meilleur régime alimentaire est celui qui est adapté à vos besoins, à vos allergies et intolérances alimentaires (ou à vos convictions bien entendu) : « cela peut être avec ou sans fruits de mer; avec ou sans produits laitiers; avec ou sans oeufs; avec ou sans viande; ou encore faible ou riche en graisses. ».

2. Je bois des jus détox pour éliminer les toxines

On affirme souvent que les jus détox nettoient le corps de ses toxines mais « le corps se détoxifie tous les jours; c'est un travail primaire du foie et des reins, et ils le font très bien tout seuls (les intestins, la rate et le système immunitaire jouent également un rôle) ». Vous voulez vous détoxifier le corps ? « Prenez donc soin de votre foie, de vos reins, de votre intestin et de votre système immunitaire. Ils offriront une « détoxification » bien meilleure que n'importe quel jus ». Cela passe par une alimentation saine, ne pas fumer, faire de l’exercice physique, dormir assez mais aussi mieux gérer votre stress…

3. J’opte pour un régime cétogène pour perdre du poids

Cétogène, késako ? Pauvre en glucides et riche en lipides, ce régime est basé sur le principe que l'organisme va en l'absence de glucides, puiser dans ses réserves de gras pour fabriquer de petites molécules appelées cétones ou corps cétoniques qui vont alors servir d'énergie. Soit, le pousser à fabriquer sa propre énergie à partir du gras.

Mais est-ce réellement sain ? « Il n'y a aucune preuve qu’un tel régime soit bon pour la santé à long terme, et aucune preuve qu’il soit meilleur que d'autres régimes alimentaires ».

4. Je ne mange plus de glucides, ce n’est pas bon pour la santé

« Les glucides mauvais pour la santé. C’est sans aucun la plus stupide des idées reçues sur l’alimentation et la santé. D’autant plus que tous les aliments végétaux sont des sources de glucides. Des lentilles aux sucettes, des haricots pinto aux jujubes, des noix aux beignets, tous sont des sources de glucides. Donc, si tous les glucides sont mauvais, il en va de même pour les légumes, les fruits, les grains entiers, les haricots, les lentilles, les noix et les graines ».

Les nutritionnistes l’affirment : vous ne pouvez avoir un régime alimentaire sain et complet sans sources de glucides. En réalité, il n’y a que deux sources de glucides à bannir : les glucides raffinés qui comprennent principalement des sucres et les grains hautement transformés, tels que la farine blanche. « Non pas parce qu'ils sont glucidiques, mais parce qu'ils ont été dépouillés de tous leurs nutriments. Ils augmentent les niveaux d'insuline, et ils sont souvent riches en graisses ajoutées, en sodium et en ingrédients étranges. Ce ne sont pas les glucides qui sont mauvais; c’est la malbouffe. »

Lire aussi : Zoom sur les faux aliments qui colonisent nos supermarchés

5. J’évite le gluten

Parce que oui, aujourd’hui, il semblerait que tout le monde soit intolérant au gluten. Or, les nutritionnistes le confirment : « Seul 1% de la population est atteinte de la maladie coeliaque, et seuls 10% des gens sont plus ou moins sensibles au gluten, ce qui peut par ailleurs être lié à d'autres facteurs, comme un microbiome perturbé ». Autrement dit, si vous n’êtes pas intolérant au gluten ou coeliaque, ce dernier n'est en aucun cas mauvais pour votre santé.

6. Je jeûne pour maigrir plus rapidement

« Le jeûne n'est pas plus efficace que de limiter son apport calorique tous les jours ». C'est un bon moyen pour contrôler son apport alimentaire quotidien moyen - mais pas le seul moyen. Si cela fonctionne pour vous, c'est une option raisonnable, mais cela ne fera pas des miracles.

7. Je mange des superaliments pour être au top de la forme

« Aucun aliment en particulier, séparé votre régime alimentaire dans sa globalité, n'exerce un effet important sur la santé. Si votre régime alimentaire est excellent, aucun aliment en particulier n’en sera responsable. Si votre régime alimentaire est mauvais, aucun aliment ne pourra venir compenser cela ». Autrement dit, il n’y a pas d’aliments miracles. N’importe quel aliment peut-être considéré comme un « superaliment » à partir du moment où il possède une quantité importante de bons nutriments pour un faible apport calorique, mais aussi une très faible quantité de nutriments nuisibles comme le sucre et les graisses saturées.

Les graines de chia et les baies de goji sont bonnes pour la santé, certes. Mais les épinards, brocolis, pois chiches, choux frisés, pêches et noix (par exemple), le sont tout autant.

Lire aussi : Les superaliments : pas aussi vertueux qu'on le dit