PARTENAIRE | Nikon

2 photographes belges sacrés ambassadeurs de Nikon !

Pour ses 100 ans, Nikon a consacré 2 photographes belges comme ambassadeurs de sa marque : Sébastien Van Malleghem et Bart Heirweg. Leur approche est diamétralement différente : Sébastien croque la réalité sociale et urbaine, Bart les paysages. Portrait croisé.

Sébastien Van Malleghem 31 ans

Sa spécialité

Sébastien Van Malleghem affectionne la longue immersion dans un milieu typé : il a par exemple passé 4 ans avec la police belge la nuit et 3 ans au cœur des prisons du Royaume. Un projet sur les hors-la loi en liberté est en cours et complétera ce triptyque « Justice ». Pour lui, prendre le temps est indispensable pour s’approprier un univers et ses acteurs humains, pour « connecter son cœur et sa tête au moment d’appuyer sur le déclencheur », « pour écouter, observer, comprendre, sans jamais juger ».

Sa démarche

Photographe socialement engagé, il se frotte à certaines réalités (in)humaines pour les révéler et faire réfléchir. Outre sa trilogie « Justice », Sébastien a dirigé son écriture visuelle incisive et sombre sur le vécu des personnes sans domicile et dépendantes aux drogues, victimes de la crise sociale dans le Nord de la France soutenus par l’association qui porte le même nom que son récent ouvrage « Réagir ».

Son style

Van Malleghem est un virtuose du noir et blanc dont les contrastes magnifiques font éclater les reliefs des personnages et des décors. Même en voyage, comme pour « Nordic Noir », son périple en Scandinavie, le Namurois ne s’est pas départi de sa signature chromatique qui face à la nature prend un relief plus poétique et intime.

 

 

Bart Heirweg 37 ans

Sa spécialité

Né à Audenarde au cœur de la nature des Ardennes flamandes (auxquelles il a rendu un vibrant hommage en images dans son livre « De Heuvels van de Ronde »), c’est à observer les oiseaux que sa vocation photographique lui est venue. Spécialiste des paysages et du milieu naturel, il a été inspiré au début de sa carrière par de grands noms du paysage photo comme Charlie Waite et John Cornish et a trouvé sa voie, entre lacs et forêts.

Sa démarche

Bart Heirweg a fait de la nature son fil rouge à préserver. Il en aime le calme, la solitude, les variations de lumières et de conditions météo. Et surtout les brumes dont il est devenu le spécialiste. Il a fait de sa passion son mode de vie. Qui l’emmène régulièrement vers le Groenland et la Norvège, ses spots naturels préférés où il se sent encore davantage relié à la nature qu’en Belgique. Dernièrement, c’était la magie des paysages écossais qu’il était parti capturer...

Son style

Hormis sa touche « brouillard » très personnelle, Bart fait photo de tout bois, campagne, plage, montagne, animal pour célébrer l’infinie nature dans toute sa splendeur. Surtout préservée des hommes, volontairement absents du viseur de Bart.