Nos quatre astuces pour obtenir des crêpes parfaites

Adulées par les enfants et les adultes, les crêpes sont à l’honneur ce 2 février à l’occasion de la Chandeleur. Mais avant de vous précipiter à les faire sauter, on vous file quelques astuces pour les réussir à tous les coups.

Par Tiffany Sales. Photo : Pixabay. |

Faites la guerre aux grumeaux

Pour éviter la pâte à crêpes qui éclate sous la dent en farine amère, passez votre farine au tamis. Même dans le cas d’une farine fluide, ne faite pas l’impasse dessus.

Ensuite, réalisez deux mélanges différents. Le premier avec tous les ingrédients secs (farine, sel, sucre). Le deuxième avec les ingrédients humides (lait, œufs battus en omelette).

Incorporez enfin le mélange d’ingrédients humides très progressivement, en mélangeant énergiquement. Veillez également à avoir tous les ingrédients à température ambiante si possible. Le lait tiède aidera la farine à se dissoudre plus facilement.

Si malgré ces conseils, quelques grumeaux persistent, passez votre pâte au blender ou au mixeur pour les éliminer. Ou filtrer cette dernière à l’aide d’un chinois.

Trouvez la bonne consistance

Le secret de la pâte à crêpes réside dans sa consistance. Plus cette dernière sera épaisse, plus elle sera lourde et accrochera à la cuisson. Plus cette dernière sera fine, plus celle-ci sera susceptible de se casser ou manquer de moelleux.

Pour trouver le juste milieu, il existe une astuce imparable : plongez votre cuillère dans la pâte puis, tracez un trait sur son dos avec votre doigt. Le trait doit rester net, sans être aussitôt recouvert par la pâte.

Si vous constatez que votre pâte est encore trop liquide, ajoutez un peu de farine que vous aurez préalablement tamisée, cuillère après cuillère. Si celle-ci est au contraire trop épaisse, allongez-la progressivement avec un peu d’eau ou… de bière ! Pas du lait !

Laissez reposer votre pâte à crêpes

La pâte doit reposer au minimum 1 heure. Vous pouvez la laisser plus mais veillez à ne pas transiger sur cette heure. C’est le minimum.

Pourquoi ? Parce que l’amidon contenu dans la farine a besoin de temps pour se développer. Cet amidon garantira le moelleux de vos crêpes et leur élasticité.

Pour ce faire, couvrez votre bol mélangeur d’un linge propre et déposez-le dans un coin de la cuisine. Surtout pas au réfrigérateur.

Vous êtes pressé ? Vous pouvez faire l’impasse sur le temps de repos à condition de préparer votre pâte à crêpes avec du lait tiède voire chaud et ajouter à cette dernière une cuillère à soupe de bière.

Misez sur la bonne cuisson

Idéalement, optez pour une crêpière. Sinon, pour une bonne poêle avec revêtement anti-adhésif. Graissez ensuite votre poêle avec un petit morceau de beurre fondu sur un essuie-tout. Autre astuce : piquez une pomme de terre sur une fourchette, que vous tremperez ensuite dans du beurre fondu. L’idéal étant de répéter cette opération toutes les trois à quatre crêpes.

Attendez que votre poêle soit bien chaude avant de réaliser votre première crêpe. Une astuce ? Jetez-y une goutte d’eau, si ça grésille, c’est que c’est bon.

Enfin, faites cuire vos crêpes à feu vif afin de conserver leur moelleux. Une fois que les bords commencent à se décoller, retournez votre crêpe.