Pourquoi une semaine de vacances serait plus bénéfique que deux

"Mieux vaut partir un mois en vacances pour se détendre pleinement!" Pas si sûr... Selon le psychologue et économiste, Daniel Kahneman, partir seulement une semaine serait plus bénéfique que de prendre de longs congés. On vous explique pourquoi.

Par Tiffany Sales. Photo : Pinterest. |

Certes, des vacances de deux semaines sont deux fois plus longues que des vacances d’une semaine mais cela ne veut pas pour autant dire que vous aurez deux fois plus de bons souvenirs une fois de retour.

Selon le professeur à l’université de Princeton et lauréat du Prix Nobel d’économie en 2002, Daniel Kahneman, partir seulement une semaine serait plus bénéfique que prendre de longs congés.

Dans une présentation TED, le psychologue américano-israélien explique que notre psyché est divisé en deux parties : un soi qui fait l'expérience et un soi qui se rappelle. Le premier se focalise sur l’expérience en soi tandis que l’autre la revit rétrospectivement. Au fil de ses analyses, il a constaté que notre cerveau se focalise avant tout sur les éléments nouveaux qui lui parviennent pour créer des souvenirs. 

Ce qui explique pourquoi nous ne retenons pas beaucoup de détails de notre routine quotidienne. Et aussi pourquoi nous avons parfois l'impression que le temps file à toute allure. C’est la même logique pour les vacances. Pendant la seconde semaine de vacances, nous sommes confrontés à trop peu de changements que pour créer de nouveaux souvenirs. Ainsi, tout fusionne dans un grand souvenir, avec peut-être deux ou trois moments forts qui s'en détachent. En parallèle, le plaisir que l’on ressentirait en vacances diminuerait au fur et à mesure que l'on s’habitue à ce mode de vie. 

Si l'on considère donc avec plus d'intérêt la zone qui se focalise sur les souvenirs, alors, prendre une longue période de vacances n'est pas vraiment nécessaire puisque les souvenirs que vous ramènerez à la maison dureront plus longtemps que vos vacances en elles-mêmes. Et rappelons-le : les bons souvenirs sont de véritables réservoirs de bonheur !

Préparer pour mieux profiter

Selon l’économiste du comportement et professeur de psychologie à l’université de Duke, Dan Ariely, préparer son voyage à l’avance permet d’encore plus l’apprécier. La raison est tout simplement scientifique : lorsque nous attendons quelque chose avec impatience, notre cerveau fabrique 14 % de dopamine en plus qu’à l’état normal selon une étude américaine publiée en 2014 dans le Journal of Consumer Psychology, réalisée par Amit Kumar (université de Chicago) et Thomas Gilovich (université de Cornell).

En 1997, une étude de deux chercheurs américains publiée dans le Journal of Experimental Social Psychology démontrait également que la période pendant laquelle les vacanciers sont les plus heureux correspond à celle qui précède le départ.

Conclusion : mieux vaut préparer minutieusement vos voyages pour faire monter l’excitation et égayer votre train-train quotidien et partir quatre fois dans l'année plutôt qu'une longue et unique fois !

Lire aussi : Cinq bons plans pour partir en vacances en dernière minute