Que faites-vous ce week-end Tania Garbarski ?

Une voix, un sourire, une présence sur scène, à l’écran.. et un amour immodéré pour la cucina.

Par Sigrid descamps. Photo : © PATRICIA MATHIEU. |

Samedi matin

Quand je ne travaille pas, je profite du samedi matin pour dormir, ce que je peux faire des heures (rires). Mais là, je vais me lever tôt pour déposer une de mes filles à 9 h au centre culturel d’Auderghem pour les dernières répétitions de son spectacle de danse, qui a lieu à 16 h. Entre les deux, je vais en profiter pour remplir le frigo. Je fais mes courses au Comptoir bio sur la chaussée de Waterloo, à Uccle. La patronne aime le théâtre, on prend souvent le temps de papoter.

Samedi après-midi

Je vais aller faire un tour à la bijouterie de Céline Daoust, rue Franz Merjay à Ixelles. Je suis fan de ses créations. Ses bijoux ont tous une histoire, elle fait notamment venir ses pierres d’Inde. C’est bientôt mon anniversaire, je vais faire du repérage (rires). Mais c’est un endroit où je vais aussi régulièrement pour acheter des cadeaux pour des amies. Après quoi, je file voir le spectacle d’Emma, Hip Hop History. Elle suit des cours à l’école de danse Malaika, que je conseille vivement aux mamans qui cherchent un cours de danse pour leurs enfants.

www.celinedaoust.com; www.malaikadance.com

Samedi soir

On ira au resto. Je suis une inconditionnelle de la cuisine italienne.Mon dernier coup de cœur – énorme ! – c’est le Certo, rue Longue Vie à Ixelles. Un resto italien sans concession, on y mange comme là-bas. Le chef est sicilien, leurs pâtes, les cacio e pepe entre autres, sont à tomber. On y va souvent. Hélas, ils n’ouvrent pas le samedi soir. Mais nous avons notre autre adresse italienne incontournable : Al Piccolo Mondo à Saint-Gilles. On y va depuis des années, j’ai une réelle connexion avec ce lieu depuis l’enfance : ma maman y est allée la veille de ma naissance, et moi-même la veille de mes accouchements.

www.certo.me; www.alpiccolomondo.com

Dimanche matin

C’est la tradition du “Poupin”, en référence au surnom donné à mon papa (le réalisateur Sam Garbarski, ndlr), qui débarque chez nous avec les petits pains. C’est l’occasion de manger en famille, et/ou avec des amis. Il y a non-stop des gens chez nous ; des amis parisiens qui viennent passer le week-end, des potes pour dire bonjour… On se retrouve donc souvent avec une grande tablée pour le brunch du dimanche midi.

Dimanche après-midi

J’emmène les filles au Mima (Millennium Iconoclast Museum of Art), j’adore ce musée qui a redynamisé Molenbeek. L’endroit est magique, on a une vue incroyable sur Bruxelles de la terrasse à l’étage. Et pour les enfants, il est idéal : coloré, ludique, inventif… Mes filles adorent !

www.mimamuseum.eu

Dimanche soir

On termine le week-end par une soirée relax, en famille, mon mari (Charlie Dupont, ndlr), les filles et moi, assis par terre, pour manger devant la télé. C’est le seul jour de la semaine où j’autorise le repas devant l’écran ! C’est aussi l’occasion pour Charlie et moi de regarder avec les filles des films qui nous ont marqués et qu’on a envie de leur faire découvrir.