Que faites-vous ce week-end Thomas Van Hamme ?

L’animateur chouchou des Belges est un habitué de Knokke. Il nous confie ses bonnes adresses.

par Ingrid Van Langhendonck. Photo : Reporters. |

Samedi matin

Je suis sur Bel RTL le samedi matin, donc ce n’est qu’à midi que je saute dans ma voiture pour vite rejoindre le littoral. Avec mon compagnon, Jean, nous avons acheté une jolie maison un peu dans l’arrière de la ville, que nous avons rénovée. C’est un lieu que nous avons voulu ouvert à la famille et aux amis, elle est toujours remplie de monde. Alors en arrivant à la côte, je fais un crochet à Sluis, au Vispaleis, ou je m’approvisionne en poisson et surtout en crevettes grises pour le petit-déjeuner. C’est un must. Ensuite, je m’arrête chez Gaspar, le traiteur en face de l’église, qui fait un des meilleurs pains de viande que je connaisse. Puis, je rentre remplir le frigo pour le week-end et profiter de la terrasse.

Samedi fin de journée

Je serai au bar du River Woods pour l’apéro, c’est un QG pour retrouver les amis. L’endroit est branché mais pas guindé, et l’on s’y retrouve sans chichis pour boire un verre ou pour faire une partie de pétanque avant l’heure du repas. En fait, nous n’allons presque jamais au restaurant: nous profitons de notre maison que nous adorons et puis nous mangeons les uns chez les autres. Il existe une sorte de petite communauté à Knokke. Des amis qui, comme nous, sont ici été comme hiver et qui participent à cette ambiance que nous aimons tant.

Dimanche matin

Je vais faire la file chez De Baere pour les pistolets, sur la place de l'Oosthoek. À Knokke, en été, les bonnes boulangeries sont prises d’assaut le matin, et les files font partie des traditions. Puis j’enfourche mon vélo de course et je pars rouler 50 kilomètres dans la nature hollandaise avec quelques amis. Une balade qui finit souvent au café de la place de Retranchement, avec une bière et des "bitterballen" ; ce n’est pas génial pour la ligne, mais tellement bon (rires).

Dimanche après-midi

C’est le moment le plus agréable du week-end. Nous serons à la plage ou en vélo. S’il fait moche, on s’autorise un peu de shopping ou on traîne à la maison, à s’occuper du jardin. Oui, j’aime jardiner, cela me détend. Puis invariablement, en fin de journée, avec Jean, nous déambulons en vélo à deux dans les rues de Knokke. C’est notre rituel… Et si nos emplois du temps nous le permettent, nous ne rentrerons à Bruxelles que lundi, pour éviter le rush des retours. Knokke est encore plus agréable dans ces moments-là.