Que faites-vous cet été Jacky Ickx ?

En juillet, le pilote belge le plus célèbre de l’histoire reprendra le volant avec ses cinq enfants pour le 20e anniversaire de la VW Fun Cup.

par Sigrid descamps. Photos DR. |

VW Fun Cup, Kesako ?

Créée en 1997, la VW Fun Cup a pour but de rendre le sport automobile accessible au plus grand nombre. D’où l’idée d’une course mêlant novices et professionnels, à bord d’un véhicule peu onéreux : la VW Coccinelle. Un rendez-vous sportif donc, mais mû par le plaisir, les émotions… Et pour son 20e anniversaire, l’organisation voulait marquer le coup avec un bonus, le Projet X. Ou comment aligner dans une même compétition Jacky Ickx, double vice-champion du monde de F1, vainqueur du Paris Dakar et sextuple vainqueur des 24 heures du Mans, avec ses cinq enfants : Vanina, Larissa, Romain, Clément et Joy.

25 heures à francorchamps

La VW Fun Cup fait rêver les gens, explique l’ancien pilote. Elle est la base de la pyramide automobile, avec ses supporters, des passionnés de voitures… La course, qui se déroule à Spa Francorchamps, dure 25 heures - un clin d’œil aux 24 heures mythiques - et voit s’aligner quelque 120 véhicules et 600 pilotes. Elle connaît un grand succès car accessible à tous, en termes de budget et de maîtrise de la conduite, poursuit Jacky Ickx. Tout le monde peut y participer sans prendre le risque d’être ridicule. C’est convivial. Les équipes se composent de six à huit pilotes, unis par un lien. Ce sont des amis, des collègues, des membres d’une même famille. Cela faisait longtemps que j’avais envie d’essayer. Je n’allais pas laisser passer la possibilité d’y participer avec mes enfants !

Tous ensemble, tous ensemble

Pour le champion, voir ses cinq enfants réunis revêt un caractère symbolique : Ils sont issus de mariages différents, ce sera pour eux une expérience constructive. Être tous ensemble, voilà ce qui a motivé tout le monde. Ce que confirment les intéressés. Romain : Nous n’avons pas souvent l’occasion de nous voir, mis à part aux réunions familiales comme Noël, Nouvel An, les anniversaires… C’est la première fois que l’on se retrouve sur un projet commun, sportif en plus. Pour l’ex-pilote Vanina, c’est même la seule motivation : Aujourd’hui, je suis maman à plein temps, c’est l’idée de rouler avec mes frères et sœurs qui m’a donné envie de remettre mon casque. Au cours de ma carrière, j’ai eu la chance de rouler avec de nombreuses voitures, des gens remarquables et des équipes fantastiques, mais ce n’est pas comparable avec ce que nous allons partager. Rouler en famille, c’est spécial. Et puis, ça leur donnera une idée plus concrète du métier que je faisais (sourires).

Transmission intégrale

Pas la moindre hésitation donc… sauf chez Larissa, la fille aînée : On m’a un peu forcée. Mais ce n’est pas l’idée de faire quelque chose en famille qui me fait peur, plutôt celle de ne pas être à la hauteur. La conduite, ce n’est pas génétique hélas (rires). A défaut de ses aptitudes au volant, le champion a toutefois légué à sa progéniture le goût de la curiosité, d’oser, de suivre ses envies. C’est essentiel. Mes parents ont eux-mêmes toujours été ouverts avec moi, même si je n’ai pas pris la voie qu’ils auraient aimée. J’ai à mon tour veillé à laisser mes enfants libres de leurs expériences, j’ai voulu pour eux une vue sans limite sur le monde

25 heures VW Fun Cup, du 6 au 9/07, Spa Francorchamps, www.vwfuncup.eu 

À cocher dans l’agenda

Rendez-vous sportifs, gastronomiques, culturels… Retrouvez les bons plans estivaux de nos peoples sur www.sosoir.be.