Sept astuces prouvées scientifiquement pour perdre du poids

Avec le marathon des repas festifs et gastronomiques ainsi que les notes caloriques astronomiques qui vont avec, il est possible que parmi vos résolutions de ce début d’année se trouve celle de perdre quelques kilos. Voici quelques astuces approuvées par la science pour y parvenir sans se priver.

Par Tiffany Sales. Photos : Pixabay. |

Boire de l’eau avant de manger

Une étude de l’université de Birmingham en Angleterre, parue dans la revue Obesity, a démontré que boire un grand verre d’eau une demi-heure avant le repas booste l’efficacité du régime. Comment ? En induisant une sensation de satiété. En remplissant l’estomac avant le repas, l’eau agit en effet comme un coupe-faim naturel et réduit l’appétit.

Ainsi, au terme d’une expérience de 12 semaines sur 41 volontaires, le groupe de personnes invitées à boire un demi-litre d'eau du robinet, une demi-heure avant de passer à table, a perdu en moyenne 2,4 kg, tandis que les autres avaient maigri de 1,2kg en moyenne.

Manger dans des petites assiettes

La vaisselle dans laquelle est présentée la nourriture influence énormément nos comportements. C’est simple : plus l’assiette est grande, plus la portion de nourriture nous paraît réduite. Au contraire, plus l’assiette est petite (de type « dessert ») et que celle-ci déborde ainsi de nourriture, plus nous aurons l’impression de manger plus. Alors qu’en réalité c’est tout le contraire !

Le psychologue Brian Wansink de l’université de Cornell a d’ailleurs démontré l’efficacité de cette méthode en conviant ses collègues à une soirée glace. En cuisine, ce dernier avait préparé deux tailles de couverts et coupes différentes : une coupe de 0,5l avec une cuillère pouvant contenir 6cl et une autre d’1l avec une cuillère de 9cl. Conclusion de son étude : ceux qui avaient les plus grandes tailles de coupes et de cuillères ont mangé 57% de plus que les autres.

Comme quoi, il suffit de peu de choses pour duper notre cerveau !

Eteindre la télévision

Manger en regardant la télévision fait grossir. D’après les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Birmingham, parus dans le journal Appetite, le petit écran focalise toute notre attention, nous faisant ainsi oublier ce que l’on mange.

Pour les besoins de leur enquête, les chercheurs ont demandé à des jeunes femmes d'environ 19 ans, de poids normal, de déjeuner sans la télévision ou en la regardant seulement 10 minutes. Ils ont ensuite noté quelle quantité d’encas les participantes mangeaient au cours de l'après-midi et leur ont posé des questions sur leur repas.

Les jeunes femmes ayant regardé la télévision 10 minutes ont mangé davantage de sucreries tout au long de l'après-midi. En les interrogeant, les chercheurs se sont également rendus compte qu'elles se souvenaient moins bien de ce qu'elles avaient mangé que les autres. Prendre ses repas devant la télévision inciterait ainsi à grignoter plus tard.

Bien dormir

Peut-être l’ignoriez-vous mais un mauvais sommeil fait inéluctablement grossir. C’est du moins ce que rapporte une étude menée par des chercheurs canadiens. Pour parvenir à cette conclusion, ces derniers ont étudié deux groupes de personnes âgées entre 21 et 64 ans : en seulement 3 semaines, celles qui dormaient 5 heures par nuit ont pris 2 kilos en moyenne tandis que celles qui dormaient 8 heures par nuit ont conservé leur poids initial.

Pourquoi ? Tout d’abord, plus on se couche tard, plus on a tendance à grignoter. Ensuite, après une nuit courte et donc mauvaise, on se tourne naturellement vers des aliments caloriques.

Une étude sur la leptine et la ghréline, deux hormones impliquées dans la régulation de la balance énergétique, a en effet prouvé qu’un déficit de sommeil altère les mécanismes de régulation de ces dernières. Ainsi, après deux nuits de sommeil trop courtes, la sensation de faim augmente de 24% et l’attrait pour des aliments riches (matières grasses et glucides) de plus de 30%.

Consommer des oméga-3

Manger du gras pour perdre du poids, vraiment ? Bien sûr ! Le gras n’est absolument pas à bannir en cas de régime, bien au contraire. Des chercheurs australiens ont d’ailleurs démontré l’efficacité d’une supplémentation en oméga-3 sur la perte de poids.

Pour les besoins de leur étude, ils ont demandé à une quarantaine de personnes de prendre quotidiennement soit 6 gélules de 1g d'huile d'olive, soit 6 gélules de 1g d'huile de poisson pendant un mois. Ensuite, les deux groupes ont entamé un régime amaigrissant, très pauvre en calories, tout en continuant la supplémentation.

Résultats, après 4 semaines de régime, ceux qui ont mangé quotidiennement 6g d’oméga-3 ont perdu 7,2% de leur poids tandis que ceux qui ont pris les gélules d’huile d’olive ont perdu en moyenne 5,8% de leur poids. Une différence significative qui s’explique par le fait que ce gras essentiel, aussi appelé « bon gras », possède des propriétés anti-inflammatoires sur la masse graisseuse, favorisant ainsi son élimination par l’organisme. 

Manger des œufs au petit-déjeuner

Une étude scientifique publiée dans le Journal of the American College of Nutrition, portant sur 30 femmes en surpoids, âgées entre 25 et 60 ans, a démontré que manger deux œufs au petit-déjeuner plutôt que des céréales ou du pain favorise la sensation de satiété et aide également à consommer moins de calories durant les 36 heures suivantes. Favorisant ainsi la perte de graisse corporelle.

De plus, les oeufs entiers nous apportent tous les nutriments essentiels dont nous avons besoin pendant un régime hypocalorique, quasiment tous les nutriments essentiels étant compris dans le jaune d’oeuf.

Ou des flocons d’avoine…

Pas de panique si vous n’aimez pas les œufs. Les flocons d’avoine peuvent très bien faire l’affaire également. Ce n’est peut-être pas l’aliment le plus sexy mais celui vous aidera à rester rassasié plus longtemps. Une étude a en effet prouvé que les personnes ayant mangé pour 250 calories de flocons d’avoine et 113 calories de lait au petit-déjeuner avaient un meilleur contrôle de leur appétit et une bien meilleure satiété, comparativement à ceux qui avaient mangé la même quantité, mais en céréales.

L'avoine est également recommandée en prévention des affections cardiovasculaires. En effet, riche en fibres bêta-glucane, cette céréale contribue à diminuer le taux de cholestérol sanguin. A adopter sans plus tarder donc !

N'hésitez pas à chercher des recettes à base de flocons d'avoine et/ou oeufs pour le petit-déjeuner. Sous forme de pancakes, crêpes salées, omelettes... Ces derniers peuvent se révéler tout de suite bien plus appétissants !

Lire aussi : Pour perdre du poids : soyez la tortue, pas le lièvre