Six astuces pour faire un potager sur son balcon

Parce qu’il n’est pas toujours nécessaire de posséder un jardin pour cultiver ses propres légumes. Un petit balcon suffit !

Par Tiffany Sales. Photos : Pinterest. |

Parce que les personnes vivant en appartement ont aussi le droit de cultiver leurs propres légumes. Contrairement à ce que l’on pense, il n’est en effet pas nécessaire de posséder une grande parcelle de terre pour planter des graines ou des plants. Il suffit juste de suivre quelques astuces.

Choisissez bien vos outils

En raison de l’espace limité dont vous disposez, optez pour des outils de petite taille. Le kit du parfait jardinier en centre-ville ? Une petite pelle, un plantoir, des ciseaux de jardin, un arrosoir, des gants de jardinage et un mini râteau. 

Privilégiez les mini-légumes

Bien que certains légumes plus gros comme les haricots verts, le concombre ou la courgette peuvent aussi s’adapter aux balcons, si vous décidez d’en planter vous ne pourrez pas cultiver beaucoup d’autres légumes. C’est pourquoi il est préférable de privilégier des mini-légumes comme la tomate cerise, le haricot nain, les choux frisés nains, les pois ou encore l’aubergine naine que vous pourrez cultiver dans des pots moyens de 25 cm de diamètre. Ou encore des petits fruits rouges.

Les herbes aromatiques sont également faciles à faire pousser sur un balcon. Oubliez par contre les carottes, les melons, les choux ou encore les radis.

Prenez en compte l’ensoleillement

Si votre balcon est à l’ombre toute la journée par exemple, oubliez les tomates et tournez-vous plutôt vers des légumes qui n’ont pas forcément besoin de beaucoup de soleil. Besoin d’aide ?

Si vous votre balcon est exposé à l’ouest, privilégiez des plantes qui aiment l’eau ou rentrez-les quand il pleut trop. Au nord, des plantes qui ont besoin de moins de soleil. Au sud, des plantes qui ont besoin de soleil. A l’est, des plantes qui demandent peu d’eau (ou il faudra les arroser plus souvent).

Déposez des cailloux au fond de vos pots

Pour que vos plants soit dans les meilleures conditions, déposez des cailloux ou des morceaux de céramique au fond de vos pots avant de les remplir de terre ou de terreau. L’eau pourra ainsi mieux s’écouler tout en gardant la terre fraîche et aérée.

Mélangez votre terreau à du compost

La plante a besoin de se nourrir. Il est donc conseillé de mélanger 50 % de terreau et 50 % de compost au commencement. Veillez enfin à rajouter des engrais bio et du compost environ tous les 15 jours. Attention à bien déposer le compost en surface, avec l'eau cela permettra de nourrir les racines.  

Arrosez suffisamment 

Le terreau doit être constamment humide. Vous devez pouvoir y enfoncer votre doigt jusqu'à 15-20 mm. N’oubliez donc pas d’arroser une à deux fois par jour quand il fait chaud. Le must ? Avoir un goutte à goutte qui marche par gravité ou encore une réserve d’eau fonctionnant comme une perfusion lente.