Six choses que vous ignorez peut-être sur la Saint-Nicolas

Comme dans une partie de l’Europe, la Saint-Nicolas est fêtée ce mercredi 6 décembre en Belgique. Mais connaissez-vous vraiment tout sur cette fête tant attendue par nos petites têtes blondes ?

Par Tiffany Sales. Photo : Reporters. |

Saint Nicolas est d'origine turque

Le saint Nicolas que nous fêtons le 6 décembre trouve son origine dans la personne de saint Nicolas de Myre, né au IIIe siècle dans la ville portuaire de Patara en Lycie (actuelle Turquie). Un évêque qui était aux yeux de tous le protecteur des enfants, des veuves et des personnes les plus faibles. 

Après sa mort, les miracles qui ont commencé à lui être attribués furent très nombreux. Certains disent qu’il aurait notamment ressuscité des enfants assassinés par un boucher. Un évêque devenu ainsi Saint patron de nombreuses corporations telles que les enfants, les navigateurs, les prisonniers ou encore les célibataires. 

On lui doit sans doute nos cadeaux de Noël

Le Père Noël aurait pour origine saint Nicolas. Tiens, c’est vrai qu’ils se ressemblent vachement ces deux barbus : longue barbe blanche, manteau rouge, l’un voyageant dans un traîneau tiré par des rennes, l’autre sur le dos d’un âne,…

Mais comment cela se fait-il ? Malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la fête de Saint-Nicolas dans les pays d’Europe, les Hollandais gardèrent leur « Sinter Klaas », nom hollandais donné pour le saint Nicolas, et sa distribution de jouets.

Lorsque ces derniers immigrèrent aux Etats-Unis, ils ont emporté la tradition de la Saint-Nicolas avec eux. Avec les années, cette dernière a évolué et le « Sinterklaas » est devenu « Santa Claus ». Sauta Claus a ensuite subi des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël bien plus convivial. 

En 1885, il est, entre autres, admis que ce dernier ne vient pas du ciel mais du Pôle Nord. En 1931, le Père Noël tel qu’on le connaît aujourd’hui voit le jour aux Etats-Unis grâce à une publicité de Coca-Cola qui cherchait un moyen de vendre ses boissons en hiver. 

Père Noël en train de boire du Coca-Cola pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets. Incitant ainsi les enfants à en boire durant l’hiver. Une publicité imaginée par Haddon Sundblom.

Nuançons toutefois. Ce n'est pas Coca-Cola qui a créé de toute pièce le Père Noël "moderne", il pourrait se résumer à une "évolution" d'un personnage descendant d'une figure religieuse (saint Nicolas) dont l'apparence physique et la trame de fond ont été créées et façonnées par de nombreuses mains différentes telles que les romanciers Washington Irving et Clement Clarke Moore, l'historien John Pintard, l'illustrateur Thomas Nast,.... Bien qu'il ne fait nul doute que la marque de soda a joué un énorme rôle dans la popularisation de ce vieux monsieur barbu. Qui n'a d'ailleurs fait son apparition que quelques années plus tard (à la fin de la Seconde guerre mondiale) dans nos foyers européens.

Bref, vous l’aurez compris, lorsqu'on fête saint Nicolas et Père Noël en Belgique, on célèbrerait en réalité la même personne ! 

Il se déplace différemment selon les traditions

Selon la légende belge, saint Nicolas se déplace en âne pour déposer dans la nuit de 5 au 6 décembre des cadeaux et friandises dans les souliers des enfants sages. Une tradition qui viendrait par ailleurs du Moyen-Âge, où on plaçait des chaussures à l’entrée des églises pour que les fidèles puissent y déposer des offrandes à destination des pauvres. 

En Flandre et aux Pays, ce dernier arriverait en cheval blanc d’un bateau venu d’Espagne.

En parlant de cheval et d’âne…

Saviez-vous que ces derniers portent plusieurs noms ? En Flandre, les enfants dénomment le cheval de saint Nicolas : Slecht Weer Vandaag. Dans le passé, le cheval blanc du grand patron ou l’âne (selon les régions) s’appelait Amerigo, Majestueux ou Bianca. 

Le père Fouettard a aussi plusieurs noms

Si on l’appelle Zwarte Piet en Flandre, on le nomme Hans Muff dans la communauté germanophone, Père La Pouque en Normandie ou encore Hans Trapp en Alsace !

Le 6 décembre fait référence à la date de décès de saint Nicolas

Et non à sa date d'anniversaire !