Un tapis de fleurs aux couleurs du Mexique sur la Grand-Place de Bruxelles

Pour sa 21ème édition, Bruxelles accueille son emblématique tapis de fleurs sur la Grand-Place. Cette année, c’est le Mexique qui est mis à l’honneur.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Belga. |

Si vous en avez assez du gris qui plombe le ciel de Belgique depuis plusieurs jours, vous serez probablement assez surpris de voir une Grand-Place multicolore si vous allez vous balader de ce côté-là de Bruxelles. En effet, la ville vient de revêtir son majestueux tapis de fleurs pour sa 21ème édition. Depuis 1971, la Grand-Place perpétue sa tradition en accueillant une tapisserie complètement repensée et qui illustre un thème bien précis.

Le pouvoir des fleurs

Cette année, le thème choisi est le Mexique, plus précisément, Guanajuato, fleuron culturel du Mexique. Ce ne sont pas moins de 500.000 fleurs qui composent cet emblématique tapis de fleurs. De quoi émerveiller vos petits yeux assombris par la grisaille. 

La Grand-Place de Bruxelles se transforme alors en un véritable petit trésor de la nature, où se mêlent les parfums des fleurs en tout genre. Si la canicule n’a pas permis de trouver certaines couleurs de fleurs destinées à se retrouver sur le tapis, les bégonias tubéreux, de par leurs couleurs éclatantes, n’ont en tout cas pas été mis en reste. En plus des célèbres bégonias belges de la région gantoise, le tapis se composera également de dahlias, de graminées et d’écorce. Le vert, censé évoqué le drapeau du Mexique ne ressort par exemple pas de manière flagrante. En revanche, le blanc et le rouge sont, quant à eux, bien présents de manière éparse sur l’entièreté de la tapisserie. Qu’importe les couleurs, c’est un spectacle tout à fait incroyable dont peuvent se targuer chaque année un peu plus les Bruxellois.

Un emblème mexicain

L'œuvre d’une superficie de 1.800 m2 ne passera en tout cas pas inaperçue. Au centre de ce tapis, il ne s’agit ni plus ni moins d’un oiseau typique des broderies de la culture Otomi, une nation vieille de plus de 30.000 ans qui se situe dans le centre du Mexique. Le pays du sombrero abrite plus de 1.100 espèces d’oiseaux et plus de 24.000 espèces végétales, ce qui en fait un territoire très sauvage.

Sur le tapis de fleurs, l’oiseau se trouve au cœur d’un soleil, principale divinité des Purépechas, dont la traduction signifie, « lieu où le soleil se lève ou s’élève ». Ce soleil aux tons rouges et jaunes représente la force du peuple Purépecha. Il est lui-même entouré par une assiette de Talavera, une forme d'art unique produite à Puebla.

Beaucoup d’éléments s’ajoutent à ce tapis de fleurs, qui n’a pour autres vocations de mettre à l’honneur le Mexique pendant quelques jours.

Alors, sortez, flânez, respirez, vous allez en avoir plein la vue ! Cette année, cela fait d'ailleurs 20 ans que la Grand-Place de Bruxelles est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. La ville de Bruxelles organise une exposition florale supplémentaire sur la Place de la Bourse. L’hôtel de ville de Bruxelles y est représenté en petit tapis florale à côté d’autres créations représentant un monument Unesco.

L'inauguration officielle avec spectacle son et lumière aura lieu ce jeudi 16 août à 22h. Pour une viiste panoramique depuis le balcon de l'Hôtel de Ville de Bruxelles, comptez 5,00 € en prévente, 6,00 à l'entrée (gratuit pour les enfants de moins de 10 ans).

Lire aussi :

Nos 3 bonnes raisons d’aller au BSF
Quand l’artiste floral Thierry Boutemy fait pousser le bonheur chez Dandoy