PARTENAIRE | INBEV

« Tournée minérale » : 5 conseils pour ne pas craquer et… la prolonger

Plus que quelques jours à tenir pour réussir le pari de la « Tournée minérale ». Ce n’est pas le moment craquer ! Pour vous aider à tenir le coup et même à prolonger le défi, voici quelques astuces…

Plus de 50 % des Belges consomment plus de 11 verres d’alcool par semaine. Alors quand il s’agit d’arrêter tout un mois… Pourtant, près de 100.000 Belges se sont engagés à ne pas boire d’alcool durant le mois de février et de participer à la « Tournée minérale » organisée par la Fondation contre le Cancer. À une semaine de la fin de la campagne, ce n’est vraiment pas le moment de craquer.

1. On fait appel à l’équipe

Pour cette dernière semaine, tout se passe dans la tête. Vous êtes sur le point de craquer ? Demandez à votre famille, vos amis de vous encourager. Ils ne participent pas à la Tournée minérale ? Proposez-leur de s’y mettre juste ces 8 derniers jours. Appelez d’autres participants et soutenez-vous mutuellement. Ensemble, c’est toujours plus facile.

2. On adopte les bières 0,0 % d’alcool

Jusqu’il y a encore quelques mois, sur le marché de la bière sans alcool, toutes présentaient encore au moins un taux d’alcool allant de 0,5 % à 1,2 %. Et surtout, aucune n’avait réellement le goût de la bière. Les choses ont changé ! Depuis qu’AB InBev est parvenu à mettre au point un procédé de brassage unique.

« Nous sommes en effet parvenus à maintenir le goût et le corps de la bière après que l’alcool ait été extrait, se réjouit Tom Dumortier, maître-brasseur chez AB InBev. Jusqu’ici, pour obtenir une bière sans alcool, soit on stoppait la fermentation une fois le taux de 0,5 % d’alcool obtenu, soit l’alcool était extrait après un processus de fermentation complet. Dans le premier cas, les effets de la fermentation et de la maturation se perdaient. Dans le second, c’était le caractère typique de la bière. Nous avons combiné le meilleur des deux techniques et cela a fonctionné ! Nous avons réussi à conserver les trois caractéristiques clés d’une bière : un bon arôme, un bon goût et un bon corps. » On retrouve donc dans la Jupiler 0,0 % les saveurs du malt, des notes florales de houblon, de résines vertes mais aussi de subtiles notes fruitées de banane et de fruits rouges sans oublier l’arrière-goût amer rafraîchissant de la Jupiler traditionnelle.

3. On adopte le Virgin apéro

C’est la grande tendance du moment. Un peu partout dans les bars, le sans alcool a la cote. Alors on fait pareil lors des dîners entre amis ou en famille, les pots entre collègues, etc.. Avec le développement des bières (Jupiler 0,0 %, Hoegaarden Radler 0,0%), des alcools et même des vins sans alcool, c’est devenu plus facile. Et l’expérience gustative est au rendez-vous.

4. On pense aux bienfaits

Vous avez remarqué comment ces 3 semaines sans alcool ont augmenté votre degré de forme ? Vous êtes plus actif, vous dormez mieux…

5. On s’offre une récompense

Vous avez déjà tenu trois semaines. Cela vaut bien une récompense. Faites-vous plaisir, cela vous aidera à tenir et peut-être même à prolonger la « Tournée minérale » ou la refaire plusieurs fois durant l’année…