Transformer ses vergetures en arcs-en-ciel

Cinta Tort Cartró, une jeune artiste espagnole de 21 ans transforme les vergetures des femmes en œuvres d’art sur son compte Instagram.

Par Tiffany Sales. |

Lorsqu’on feuillette un magazine, il est parfois difficile de se retrouver parmi ces femmes filiformes, sans une once de vergeture et de cellulite. Pourtant, ces petites imperfections sont des marques de notre histoire, souvenir de grossesse, d’une époque de notre vie… Elles sont le symbole de notre féminité, de notre courage et devraient de ce fait, nous rendre fières et uniques.

Ce message, c’est celui que Cinta Tort Cartró, une artiste espagnole de 21 ans, tente de faire passer auprès de ses abonnés sur son compte Instagram. Plus connue sous le pseudo de Zinteta, la jeune femme très impliquée dans le mouvement « positive body attitude », tente de contrer les diktats de la beauté en célébrant le corps des femmes et en les encourageant à s’aimer telles qu’elles sont. Avec ses peintures aux couleurs éclatantes et ses paillettes scintillantes, elle colore les vergetures, la cellulite, couvre les seins de pétales pour leur donner des allures de fleurs et normalise les menstruations. « Il est important pour moi d'affirmer dans mon art que tout le monde est beau et que ces « défauts » nen sont pas. Ils nous rendent uniques et spéciaux », a expliqué la jeune femme dans un article de Yahoo!Beauty.

Un art qui évoque à la fois l’émotion et la controverse, tout en célébrant les différents types de beauté qui ne sont pas assez représentés dans les médias traditionnels.

« Au départ c'était juste une forme d'expression, mais cela s'est vite transformé en dénonciation sociale du monde dominé par les hommes dans lequel nous vivons ». La jeune femme, vivant dans une petite ville en dehors de Barcelone, en Espagne, avoue que beaucoup de jeunes femmes sont victimes d’agressions verbales ou physiques dans son quartier. « Je sais qu'il y a des pays où c'est bien pire qu'en Espagne, mais je ne veux juste pas me taire sur le sujet », a expliqué la jeune femme.

Avec plus de 22.000 abonnés à son actif sur son compte Instagram, son initiative semble parfaitement résonner auprès de sa communauté. De quoi libérer les femmes de leurs complexes et les encourager à assumer leurs parfaites imperfections.