Trois pratiques venues d'ailleurs pour prendre soin de soi

Courtes journées froides et longues nuits glaciales ont parfois raison du désir de sortir. Chez certains, au début de l'hiver, le besoin impérieux de confort se fait ressentir et la dépression guette. Pour lutter contre la morosité, voici quelques pratiques de soin de soi très appréciées à l'étranger.

AFP. Photos : © photoclicks / IStock.com, Pinterest, Reporters. |

Hygge, le bonheur à la danoise

Le concept de "hygge" (à prononcer "hou-ga") appartient peut-être aux tendances passées mais pour les Danois, c'est bien plus qu'une mode passagère : c'est une pratique à apprécier à chaque saison.

Le secret du bonheur danois y résiderait même. Pour atteindre ce que l'on peut traduire grossièrement par "le douillet contentement", on peut s'installer confortablement dans un sofa et lire en profitant du délicieux fumet d'une bonne soupe de saison ou d'un savoureux ragoût.

On peut inviter des amis afin de soigner sa sociabilité sans affronter le froid, et se créer un intérieur aussi accueillant que réconfortant à l'aide de meubles aux lignes douces, de quelques bougies parfumées et de luxueux plaids.

La luminothérapie, la pratique des pays nordiques

Dans les contrées nordiques que sont la Norvège, la Suède et la Finlande, la nuit tombe parfois dès 14h en hiver. La lumière joue pourtant un rôle primordial dans la lutte contre le blues hivernal. 

L'absence de luminosité est à l'origine du trouble affectif saisonnier (TAS), une dépression hivernale qui n'atteint pas seulement les habitants du cercle arctique.

Pour la combattre, on peut s'inspirer des Scandinaves et introduire un maximum de lumière naturelle dans son quotidien, en faisant une promenade pendant la pause du déjeuner ou en se baladant dans la nature à la moindre occasion. On peut également investir dans une lampe reproduisant les 10.000 lux (unité de luminosité) de la lumière du soleil.

Ofuro, le bain à la japonaise

Au Japon, le bain est un véritable rituel quotidien. Le mot qui le désigne est "ofuro". Loin d'être une formalité d'hygiène dont on s'acquitte rapidement, le bain fait au Japon partie des plaisirs de la vie. Au centre de ce rituel, la baignoire, plus profonde et pourtant moins gaspilleuse que ses homologues occidentales. En s'en inspirant, on réchauffera ses soirées d'hiver.

Au Japon, il est impératif de se laver avant d'entrer dans le bain. Prenez donc une douche au préalable. Puis, faites couler assez d'eau pour vous immerger complètement et surtout, pas de précipitation. Quelques huiles essentielles, des bougies et un bon livre vous aideront à vous détendre davantage.

Le temps passé à s'occuper de soi permet d'apprécier les moment passés chez soi, bien au chaud tout l'hiver.