Un œuf par jour éloigne le médecin pour toujours ?

Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours raconte le vieux dicton. Mais selon une nouvelle étude, il en serait de même pour les œufs…

Par Tiffany Sales. Source : BBC. Photo : Pinterest. |

Pendant longtemps, les œufs ont eu mauvaise presse notamment en raison de leur teneur élevée en cholestérol. Mais une nouvelle étude publiée dans la revue Heart et portant sur près d’un demi-million de personnes en Chine pourrait changer la donne. En effet, selon cette dernière, consommer un œuf par jour permettrait de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires et encore plus celui de faire un AVC.

Pour les besoins de leur étude, les chercheurs ont demandé aux participants de garder une trace du nombre d'œufs qu'ils avaient consommé pendant neuf ans. Ils ont également examiné tout au long de ces années, le système cardio-vasculaire des volontaires. Résultat : les personnes qui ont déclaré manger quotidiennement des œufs couraient 11% moins de risques de souffrir de maladies cardiaques et 18% moins de risques de mourir d'une maladie cardiaque que les personnes qui ne mangeaient pas d'œufs. L'étude montre également une réduction de 12 % du risque de maladies coronariennes chez les plus gros mangeurs d'oeufs dévorant 5,2 oeufs par semaine comparativement à ceux qui n'en consommaient que 2,03 par semaine.

Enfin, le bénéfice apporté par les œufs est plus fort pour les AVC puisque ceux qui mangeaient des œufs quotidiennement avaient 26% moins de risques de faire un AVC hémorragique lié à un saignement intracérébral et 10% moins de risques de faire un AVC ischémique lié à un caillot sang venant bloqué une artère irriguant le cerveau.

Et le cholestérol ?

Bien sûr, l’étude ne prouve pas que manger des œufs protège des maladies cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux. Mais elle prouve définitivement qu’il ne faut pas diaboliser les œufs. « Bien que les œufs ont une teneur élevée en cholestérol, la quantité de graisses saturées que nous mangeons au quotidien a plus d'effet sur la quantité de cholestérol dans notre sang que le taux de cholestérol obtenu en mangeant des œufs », rapporte le système de la santé publique du Royaume-Uni (NHS). Selon Heart UK, un œuf moyen contient environ 4,6g de graisse, soit environ une cuillère à café. Mais seulement un quart de cette dernière est saturée et augmente donc le taux de cholestérol.

Enfin, le cholestérol est indispensable à la vie, si bien que notre corps en fabrique. En gros, le foie produit 50% du cholestérol et l’autre 50% vient des aliments ingérés. Il est donc essentiel de choisir les bons donc mais un oeuf apporte finalement plus d'avantages que d'inconvénients à la santé.

Un aliment naturel hautement nutritif

De nos jours, bon nombre de médecins encouragent par ailleurs la consommation d’œufs dans le cadre d’une alimentation saine. Riches en protéines, en vitamines A, D, B et B12 - ainsi qu'en lutéine et zéaxanthine (pouvant notamment aider à prévenir les lésions oculaires chez les personnes âgées), les oeufs comptent parmi les aliments les plus naturellement nutritifs qui soient. « Consommer un œuf, voire même deux par jour, c’est absolument parfait », explique le Dr Frankie Phillips, de la British Dietetic Association à la BBC. « Les gens ne devraient pas avoir peur de manger trop d'œufs (…). En manger trop n’apporte qu’un seul inconvénient : le fait de manquer d'autres nutriments dans d'autres aliments », conclut-il.

Lire aussi : Huit mythes alimentaires qu'il est temps d'oublier