Un peu de couleurs dans ce monde de brutes

OCOW est une jeune marque française qui vient de lancer, pour une durée très éphémère, des sweats et des tee-shirts colorés qui jouent avec les mots.
Julie Huon |

Si on vous dit : Fifty Shade of… Grey, bravo ! Moulin… Rooouge, bien. Plus difficile :… Submarine ? Yellow, parfait.

En faisant référence à de véritables monuments de la culture (jusqu’ici musicale ou cinématographique, mais les possibilités sont infinies, poèmes, romans, etc.) dont les titres contiennent chacun une couleur, la marque OCOW (pour One Color, One Word) se positionne sur un marché porteur : celui des tee-shirts à messages, produit a priori pas cher, ne requérant aucun savoir-faire spécifique, qui permet aux grandes griffes de réaliser des marges confortables et aux petites qui se lancent de fidéliser un public ravi d’afficher son sens de l’humour ou son appartenance à une culture underground.

Anthony Rouas travaille dans la mode depuis 20 ans et Nathanaël Rouas est créatif en agence de communication depuis 10 ans. Les deux cousins ont eu envie de mettre en commun leurs compétences complémentaires pour proposer une collection créative de tee-shirts et de sweats. Une particularité à cette collection : elle est ultra éphémère et limitée : 18 jours pour commander, 10 pièces par référence, pas une de plus. Soit peu de risque qu’on croise dans la rue quelqu’un habillé pareil. Parce que non – même si on aime le blanc, aussi, parfois –, on n’est pas des moutons.