The 1040 : la belgitude raffinée dans l'assiette

À la tête de deux enseignes à Mons, Jean-Philippe Watteyne vient d’en ouvrir une troisième... à Bruxelles, investissant l’hôtel Sofitel Brussels Europe. Un resto d’hôtel ? Sur papier, pas de quoi nous encanailler l’appétit, mais on aime les défis ! Direction donc The 1040.

PAR FLORENCE HAINAUT ET CARLO DE PASCALE. PHOTOS D.R. |

Le mangeur belge n’est pas friand du genre, pourtant, le groupe Accor, propriétaire du Sofitel sis place Jourdan a pris le temps (deux ans) pour convaincre Jean -Phi’ de mettre son nom sur l’enseigne. Cela donne sobrement The 1040, avec un sous-titre : Etterbeek’s Modern Brasserie.

Le pitch ?

Affiner des classiques belgicains, proposer un vrai bar, le tout dans un décor de vrai restaurant qui vit sa vie en dehors de l’hôtel. Fans du chef Watteyne, tant de l’homme que de sa cuisine généreuse, nous avons laissé tomber quelques a priori sur l’écosystème local (on peut être europhile sans rêver de manger à côté d’une table d’eurocrates) pour pousser la porte du 1040.

Justement, ca commence bien : le restaurant offre une entree separee, sans passer par le lobby. On est accueillis par des chefs de rang en noeud papillon et un bar long comme la rue Belliard. Le decor du restaurant est volontairement colore et baroque, en echo, dixit le directeur de l'hotel a l'architecture 1900 du Parc Leopold et c'est assez reussi. Bon, c'est grand et nous sommes au deuxieme jour d'ouverture, autant dire que la table de fonctionnaires d'a cote massacrant l'anglais a coup de certitudes va etre la principale ambiance sonore du repas.

On boit, on mange ? 

Le bar propose une belle selection de cocktails dont un Belgian Spritz tres reussi. La carte des bieres ose la craft beer et cote vins, une selection moderne, en ce compris les vins nature chers a Florence. On ose meme, dans cet environnement feutre, le You F*ck My Wine (38 EU) de Fabien Jouves. C'est Jean -Phi" qui signe la carte, mais c'est Matteo Vannini qui cuisine, la suite prouvera que ce jeune homme connait le metier sur le bout des spatules.

Deux options : un menu "entree-plat-dessert" a 37 EU (pour viser le Bib Gourmand) avec pas mal de propositions qui reclament un supplement, et une carte d'incontournables neobelges. Cote menu on trouve, entre autres, une originale tomate crevettes, ou la tomate que l'on nous annonce recoltee en ete (lequel ?) se retrouve en gelee, amusante sans etre indispensable, ainsi qu'une poitrine de cochon confite particulierement gourmande.

A la carte, nous avons ete emballes par l'assortiment de croquettes (langoustines, carbonnades, chicons, fromage... a la piece 2,50 EU euros chacune) tandis que la croquette aux crevettes, servie hors assortiment (7 EU), assure son style bisque- coulant. Le vol-au-vent revisite (20 EU), qui se presente en ballotine, nappe d'une sauce bien cremee m'a vraiment rejoui, tandis que le "tartare-qui-ne-veut-pas-s'appeler- americain" offrait une viande excellente, mais manquait d'un poil d'assaisonnement.

La frite ? Elle est discretement presentee dans un cornet de porcelaine et elle merite un brevet de vraie frite belge, c'est rare, donc on souligne ! L'oiseau sans tete (23 EU) est moins epice qu'en version classique, mais le jus de viande maison qui le garnit lui donne toute l'intensite necessaire.

Du dessert ? Allez, le Merveilleux (8 EU), classique des classiques. Florence aimera beaucoup voir le chef de rang taper sur la tete du susdit Merveilleux, lequel laisse echapper illico une onctueuse creme de mascarpone qui remplace avantageusement la chantilly de mamy.

On y retourne ?

Nous avons souvent regrette une certaine pauvrete de l'offre en termes de bonne cuisine de brasserie a Bruxelles. Ici, hormis un leger a faire de-ci de-la, le contrat de la gourmandise aux accents belges est parfaitement rempli et l'offre est unique dans le quartier, d'autant qu'au vu de la qualite des produits mis en oeuvre, les prix sont raisonnables. Un restaurant est ne... Peu importe qu'il y ait un hotel au-dessus !

1 place Jourdan, 1040 Bruxelles. T. 02 235 51 00. www.the1040.be

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernieres tendances en matiere de mode, beaute, food et bien plus encore.

Lire aussi :