3 actions à adopter pour désencombrer son intérieur

Une maison encombrée cache souvent un malaise profond. Alors pour tenter de se reconnecter avec soi-même, voici 3 actions pour un désencombrement efficace, selon une spécialiste du home organising, Audrey.

PAR SIGRID DESCAMPS. PHOTOS D.R. / Pexels. |

1. Faire le tour du propriétaire

On regarde son intérieur comme si on le découvrait pour la première fois. " Comme s’il était en vente et que nous étions des acheteurs potentiels ", précise Audrey, une assistante sociale reconvertie dans le home organising, dont on vous parlait dans un article précédent. " Et on note tout ce qui nous dérange. C’est une étape qui peut se révéler éprouvante d’un point de vue émotionnel, il ne faut donc pas hésiter à le faire progressivement, pièce par pièce."

2. Y aller pas à pas

Il faut démystifier le fait que désencombrer sa maison signifie de devoir tout jeter et verser dans le minimalisme extrême. " Il suffit parfois de commencer par le tiroir d’un meuble. On le vide et on regarde tout ce qu’il contient. On se débarrasse ensuite du surplus, de ce dont on ne se sert pas ou plus. Une fois que c’est fait, on sent un réel sentiment de satisfaction, qui va nous pousser à aller au tiroir suivant, puis au meuble entier, puis au reste de la pièce... Le désencombrement génère une énergie incroyable, qui vous redonne confiance en vous, vous rend fier de vous et vous pousse vers l’avant. Ça ravive aussi la créativité. "

3. Résister à la surconsommation

On vit dans un monde où l’on est sans cesse sollicité pour consommer. On reçoit chaque jour, des bons de réduction, des offres promotionnelles, il y a des soldes toute l’année... " Cela demande de la force pour y résister. Quand on est tenté, il faut se poser les bonnes questions : est-ce que j’en ai besoin ? Est-ce que je n’ai pas déjà un objet qui joue le même rôle ? Est-ce que j’ai de la place pour le ranger chez moi ou alors quel objet vais-je retirer de chez moi pour faire entrer celui-là ? "

Lire aussi :