4 raisons de se mettre au "Dry January" pour réduire sa consommation d'alcool

Ne pas boire d’alcool pendant un mois, voilà ce en quoi consiste le "Dry January". Une pratique venue d’outre-Manche qui fait de plus en plus d’adeptes.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Pexels. |

À l’image de la tournée minérale qui se déroule désormais, chaque année durant le mois de février, la pratique du Dry January rencontre un vif succès outre-Manche. Et ici aussi, la pratique commence tout doucement à se faire une place après les fêtes de fin d’années. Des chercheurs britanniques ont constaté tous les effets bénéfiques d’une telle cure et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça donne envie de s’y mettre dès aujourd’hui ! Un mois sans alcool pour commencer l’année aurait des effets bénéfiques sur le long terme.

1. Purger les excès des fêtes

Après le marathon des festivités, notre organisme a souvent du mal de s’en remettre. Repas copieux largement arrosés et soirées jusqu’au bout de la nuit n’ont fait qu’empirer notre état de fatigue, s’impose alors le temps de la détox. Et si notre corps a besoin de faire une pause niveau calories, notre foie aussi a besoin de récupérer. Se priver d’alcool durant 31 jours permet avant tout de soulager l’organisme. 

2. Économiser de l’argent

L’étude a suivi 800 personnes qui ont participé au Dry January en 2018. Plusieurs mois après ce mois sans alcool, 88 % des participants ont déclaré avoir économisé de l’argent. En effet, le simple fait de stopper l’alcool pendant un mois permet déjà de réduire sa consommation sur le long terme. Les personnes ayant relevé le défi ont bu de l'alcool 3,3 jours par semaine (contre 4,3 précédemment) et elles n'ont été ivres "que" 2,1 fois par mois (contre 3,4 auparavant). Un jour d’alcool en moins qui se fait ressentir sur le portefeuille.

3. Mieux dormir

Si vous pensiez que l’alcool avait des effets soporifiques, sur le long terme, c’est tout l’inverse. Une étude australienne montre que contrairement à une idée répandue, l'alcool a une influence néfaste sur le sommeil et entraîne sur le long terme une baisse des performances en journée. Un constat appuyé par cette nouvelle étude sur le Dry January puisque 71% des participants déclarent avoir un meilleur sommeil qu’avant. Aussi, 67% des sujets de l'étude ont affirmé se sentir plus énergiques dans les mois qui ont suivi.

4. Éliminer les kilos superflus

Ne pas boire une goutte d’alcool, c’est aussi retrouver une meilleure forme physique. Beaucoup de régimes recommandent de ne pas boire d’alcool et ce n’est pas un hasard. En supprimant l’alcool, vous supprimez également le sucre qu’il contient, et toutes les calories. Boire moins permet également de mieux contrôler son alimentation, et d’éviter les fringales inutiles de la fameuse gueule de bois. D’ailleurs il ne suffit parfois que de quelques semaines pour perde un tour de taille en arrêtant l’alcool.

Selon un sondage réalisé en Grande-Bretagne, 4,2 millions de Britanniques comptent démarrer 2019 par un mois sans alcool.  Et si on s’y mettait nous aussi, juste avant d’entamer la Tournée minérale ?

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :