PARTENAIRE | Alpro

Conseils pour mettre plus souvent le végétal au menu

Vous souhaitez faire un geste pour la planète ? Il n’est pas nécessaire d'acheter une voiture électrique pour faire la différence. Les petits gestes aussi comptent. Vous pourrez par exemple réduire votre empreinte écologique en mangeant plus souvent végétarien. C’est facile. On vous explique comment.

Faire des choix raisonnés pour la planète, c'est emprunter plus souvent les transports en commun, prendre moins l'avion, mais surtout manger plus souvent végétarien. De toutes les denrées alimentaires, ce sont les aliments d'origine végétale qui ont le plus faible impact sur notre planète : moins de consommation d'eau, d'affectation des sols et d'émissions de gaz à effet de serre. En privilégiant plus souvent le végétal, vous pourrez faire la différence au quotidien.

Flexitarisme,qu’est-ce que c’est ?

Le flexitarisme consiste à varier les plaisirs en mangeant de temps à autre un plat sans viande ou sans poisson. Il place le végétal au centre de l’assiette, c’est-à-dire plus de légumes, fruits, noix, graines, céréales complètes et légumineuses et donc moins de viande et de poisson. Devenir flexitarien peut être un sacré défi, mais avec les bons conseils, vous parviendrez vous aussi à adapter vos habitudes alimentaires.

1. Mettez les légumes au centre de l’assiette

Lorsque vous cuisinez, vous commencez sans doute par choisir la viande ou le poisson avant de réfléchir aux féculents et aux légumes que vous allez manger en accompagnement. Ce n'est peut-être pas la meilleure tactique. Les légumes devraient être l'élément principal de votre assiette. Essayez d'aborder les choses sous un autre angle en raisonnant davantage en termes de recettes. Vous constaterez qu'il est beaucoup plus facile de varier les légumes en quiche, en lasagne, en wraps ou en salade.

2. Essayez les alternatives végétales

Les plats végétariens peuvent être fun et savoureux. Il existe de nombreuses alternatives végétales à la viande et au poisson, mais également aux produits laitiers. Pour ces derniers, vous pouvez compter sur Alpro. Vous pouvez facilement remplacer le beurre, le lait, le yaourt, la crème fraîche, voire le pudding et la crème glacée par une variante adaptée à vos besoins et à ceux de la planète.

3. Planifiez vos repas végés

Cuisiner frais et végétarien tous les jours n’est pas à la portée de tous, mais cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas dans le bon. Surtout, ne soyez pas trop dur avec vous-même. Il est plus facile d’intégrer de nouvelles habitudes par petites touches que de changer radicalement votre mode de vie du jour au lendemain. Essayez de planifier vos menus de la semaine et programmez les jours où vous mangerez végétarien. Le secret d’une semaine structurée et sans stress !

Consommez local

Les aliments d’origine végétale sont meilleurs pour notre planète, car leur production émet moins de CO2 et consomme moins d'eau. C'est encore mieux si vos produits végétaux sont produits localement sans venir de l’autre bout de la planète. Privilégiez les produits végétaux cultivés en Europe. La majorité des fèves de soja – et 100 % des fèves de soja bio - dans les produits Alpro, par exemple, sont d'origine européenne. Si elles proviennent principalement de France, d'Italie, d'Autriche et des Pays-Bas, la Belgique en produit aussi au moins 100 tonnes par an.

Plus d'inspiration ? Découvrez d’autres conseils pour une alimentation plus saine et durable sur le site d’Alpro.

 

Sources :

FAO & WHO guiding principles for sustainable diets: https://www.who.int/publications/i/item/9789241516648
EAT Lancet Rapport : https://eatforum.org/content/uploads/2019/07/EAT-Lancet_Commission_Summary_Report.pdf
https://stijnbruers.wordpress.com/2017/10/26/one-day-vegan/