PARTENAIRE | Ardennes Etape

Sur les traces des castors en Ardenne…

En Ardenne, on écoute le brame du cerf… Mais on peut aussi partir sur les traces des castors ! Un joli thème de promenade pour vous plonger au cœur d’une nature surprenante et enthousiasmer à coup sûr vos petits aventuriers en herbe.

Vous rêvez de prendre un bon bol d’air pur en famille, loin du tumulte quotidien, mais vos enfants sont peu friands de randonnée en pleine nature ? Le bon plan : éveillez l’explorateur qui sommeille en eux et titillez leur attirance naturelle pour les animaux… Bref, emmenez-lez sur la piste des castors en Ardenne !

The castor is back !

Le castor européen a disparu de nos cours d’eau vers le milieu du 19e siècle. En cause ? Il a été décimé par l’homme pour sa viande, sa fourrure et les propriétés pharmacologiques du castoréum (la sécrétion qu’il utilise pour délimiter son territoire et imperméabiliser son pelage). À la fin des années 1990, des activistes ont réintroduit clandestinement chez nous quelques individus provenant d’Allemagne. Résultat de la manœuvre : la Wallonie compte aujourd’hui près de 2.000 castors !

Une espèce protégée

Si la cohabitation du castor avec l’homme est parfois problématique (dommages aux cultures ou plantations d’arbres, inondations de parcelles à cause de ses barrages…), l’animal n’a pas fini d’épater les amoureux de la nature ! Une des raisons ? En créant de nouvelles zones humides favorables au retour de nombreuses espèces (poissons, plantes, insectes, batraciens, oiseaux…), le castor est un formidable atout pour la biodiversité ! D’où la décision de l’Union européenne de le maintenir parmi les espèces strictement protégées.

De nombreuses traces à pister…

Bref, trêve de bavardages, il est temps de se lancer sur la piste des castors ! Comme il s’agit d’un animal plutôt discret et nocturne, autant être honnête : vous aurez peu de chance d’en apercevoir. Ne soyez pas frustré(e) pour autant, le castor laisse de nombreuses traces sur son passage : bois rongés, barrages, huttes, terriers dans les berges… Autant d’indices qui devraient tenir en haleine vos enfants ! Profitez-en pour les inciter à humer l’odeur des pins, toucher la mousse, observer les insectes… Pas de doute, c’est en découvrant la nature qu’ils apprendront à l’aimer et à la respecter !

Approfondir l’expérience

Il existe différents itinéraires dédiés à l’observation des castors. Une idée ? Testez par exemple cette promenade de 8 km à Marcourt (La Roche). Diverses associations, comme l’asbl Riveo, proposent par ailleurs des balades guidées par un spécialiste.

Enfin, pour prolonger cette impression de sérénité inhérente à une immersion en pleine nature et profiter pleinement de vos petits bouts, n’hésitez pas à rester sur place quelques jours. De nombreux hébergements, comme ce gîte tout confort près de La Roche-en-Ardenne ou cette jolie maison de vacances à Houffalize, proposent tous les équipements nécessaires (balançoires, jeux d’intérieur, kicker…) pour faire passer des moments inoubliables à vos enfants, petits ou grands !