PARTENAIRE | BIODERMA

Le nettoyage : l’étape la plus importante de votre routine beauté

Si de nombreuses femmes consacrent une part importante de leur budget beauté à l’achat de crèmes et de sérums, les études démontrent que l’étape primordiale serait en fait le nettoyage. Explication.

On le sait, le soleil et le maquillage ont un effet néfaste sur la peau et accélèrent son vieillissement. Ce que l’on sait moins, c’est que certains facteurs comme la pollution atmosphérique ou la lumière bleue des écrans attaquent la structure même de la peau et sa capacité à se défendre contre les agressions. S’ensuit une sorte de cercle vicieux qui peut mener à une hypersensibilité et donc un sentiment d’inconfort au quotidien. Ainsi progressivement déforcée, la peau voit son système de défense s’affaiblir et, petit à petit, ne réagit plus au stress oxydatif au quotidien. C’est avéré : ces facteurs agressifs invisibles s’avèrent tout aussi néfastes pour l’épiderme que le soleil, le tabac, ou les effets du chaud et du froid.

Le démaquillage, mais pas seulement

Trop souvent, l’étape du nettoyage de la peau en fin de journée est zappée sous prétexte que l’on ne porte pas de maquillage. Pourtant, au même titre qu’un fond de teint, les particules fines et la pollution de l’air déposent sur la peau toute une série de particules et d’impuretés qui vont agir en empêchant la peau de fonctionner normalement, et donc de se régénérer durant la nuit.

Sans parler des excès de sébum, qui affectent également les propriétés biologiques de la peau. Un métabolisme qui se met donc à tourner au ralenti si on ne débarrasse pas la peau de toutes ces particules qui bouleversent sa capacité naturelle à se régénérer et lutter contre les agressions extérieures. Ainsi, que l’on se maquille ou pas, que l’on ait transpiré ou pas durant la journée, l’étape du nettoyage de la peau permet de rééquilibrer l’épiderme en un geste simple

 La base de toute routine beauté : la simplicité de l’eau micellaire

Si chaque peau a besoin d’être nettoyée deux fois par jour, les peaux les plus sensibles préfèrent l’eau micellaire qui apporte une double solution à son hypersensibilité, avant tout parce que sa composition s’inspire de la structure des lipides présents naturellement dans l’épiderme. Développée à l’origine par Bioderma, cette eau contient des micelles qui accrochent les particules les plus fines et les évacuent en douceur.

Elle permet de remplacer en une seule étape le lait démaquillant et la lotion tout en étant nettement plus douce pour la peau, même la plus sensible. Elle est non abrasive et, parce qu’elle ne nécessite aucun rinçage, elle évite à la peau de subir les effets desséchants de l’eau de ville.

Ainsi, le soir, l’eau micellaire permet d’évacuer le maquillage et les particules de pollution. Et le matin, elle élimine les toxines évacuées pendant la nuit. Une fois purifiée, la peau est non seulement prête à accueillir le soin, elle peut également rétablir ses défenses naturelles et rétablir son propre équilibre biologique.

Un produit essentiel, donc, que l’on intègre illico dans son rituel de beauté quotidien, un geste simple, mais indispensable.