BMW Série 2 : la Gran Coupé familiale

Un jour pas si lointain, nous pourrons à nouveau rouler en voiture, et les plus chanceux pourront choisir un modèle « stylé ». Pourquoi pas ce nouveau petit coupé quatre portes ?

Par Laurent Zilli. Photo : DR. |

Suite logique dans le renouvellement des BMW compactes : après la Série 1 vient la Série 2, qui reçoit une paire de portes supplémentaires. Jusque-là déclinée en coupé et en Cabrio, la 2 existe en effet désormais en coupé 4 portes, ou plutôt Gran Coupé...

La Série 2 Gran Coupé ouvre donc le bal du renouvellement de la famille 2, qui aura ceci de spécial d'utiliser deux bases techniques différentes. Si les futurs coupé deux portes et cabrio utiliseront la plateforme de la Série 3, et tiendront donc la promesse de rester poussées par les roues arrière, la Gran coupé repose sur celles de la Série 1. Les deux modèles sont donc jumeaux jusqu'au milieu du toit, et sont tirés par les roues avant. Niveau design, même si on aimerait plus de simplicité, la Série 2 Gran Coupé est joliment musclée, expressive, sportive, et la partie arrière s'arrête aux frontières de la lourdeur pour rester athlétique. La voiture est un peu plus longue que la Série 1, mais l'empattement est identique. Ce qui signifie que l'habitabilité arrière est la même, suffisante mais pas extraordinaire pour des adultes, mais que le coffre progresse, devenant digne d'une voiture aux prétentions familiales. L'habitacle est celui de la Série 1: même planche de bord, même console, mêmes instruments digitaux, même système multimédia ultra-connecté à intelligence artificielle, même qualité totalement irréprochable et… même tendance à faire grossir la facture à mesure qu'on coche des options. Pas de surprise !

 

 

Une traction qui peut séduire

En phase de lancement, BMW ne propose que des moteurs classiques : les diesels 1.5 116ch et 2.0 136, 150 ou 190ch, ou essence 1.5 140ch et 2.0 306ch (M235i xDrive). Hormis les 218i et 218d, tous les moteurs sont associés en série à des boîtes autos 8 rapports. Nous avons essayé la 220d (190ch) et la M235i xDrive. De la première, on dira que le moteur est probablement un des 4 cylindres diesels les plus onctueux et les plus discrets du moment, au point de donner des leçons à Mercedes. Quant au moteur de la M235i xDrive… Ah, quelle merveille ! Disponible à tous les régimes, en parfait accord avec sa boîte auto 8, il distribue ses 306 chevaux et 450 Nm aux 4 roues avec une fabuleuse ardeur. C'est un moteur très généreux, dont les performances restent accessibles, même pour le conducteur non expert. Dosage parfait. Enfin, difficile de ne pas parler de ce que les fans de BMW ont le plus de mal à accepter : ceci est une traction avant. Pour commencer, nous dirons que, certes, c'est une partie de l'âme BMW qui fait défaut, mais rappelons-nous que chez Alfa ou Ford par exemple, le passage de la propulsion à la traction n'a pas empêché d'obtenir des voitures qu'on serait ravi de conduire éternellement. Et finalement, la Série 2 Gran Coupé est dans cette catégorie. Tout n'est certes pas parfait, mais l'adhérence du train avant et la qualité de la direction sont remarquables, peut-être même plus que dans la Série 1. La 2 Gran Coupé nous a en effet semblé plus fun, car dotée d'un train arrière plus réactif, probablement grâce au supplément de poids de la partie arrière. Bref, retenez que la Série 2 Gran Coupé n'est peut-être pas la bavaroise de vos rêves, mais elle est encore moins celle de vos cauchemars.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :