Brussels By Lights fait briller la capitale pour les fêtes de fin d'année

Si les Plaisirs d'Hiver n'ont pas lieu cette année à Bruxelles, ce n'est pas le cas de l'événement Brussels By Light. Jusqu'au 10 janvier, les rues de la capitale vont être envahies d'installations lumineuses, toutes plus magiques les unes que les autres. 

Par Audrey Morard avec Belga. Credit photo : D.R/BELGA |

 

Le coronavirus n'aura pas eu la peau de l'événement Brussels By Lights.Une bonne nouvelle après une année 2020 très compliquée et longuement confinée. La population bruxelloise peut sortir jusqu'à 22h pour cause de couvre-feu. Le timing idéal pour aller observer, mais surtout admirer l'ensemble des structures lumineuses mises en place pour l'occasion. Cette année, l’événement couvre 11 nouvelles rues et un nouveau quartier. Au rayon des nouveautés, on trouve la rue des Pierres, au cœur du quartier Saint-Jacques, couverte d’un plafond lumineux composé de 55 gouttes d’or, et les rues du Fossé aux Loups, de l’Écuyer et de l’Évêque, ainsi que le quartier Saint-Géry. Les illuminations des rues Haute, Blaes et de Flandre sont, quant à elles, prolongées. La magie est aussi perpétuée dans des lieux déjà éclairés les années précédentes tels que l’axe piétonnier du centre-ville ou le quartier De Wand, précise la Ville.

 

 

Sons et lumières

L'édition 2020 du Brussels By Lights n'a pas fini de nous surprendre avec deux œuvres sonores et lumineuses interactives qui viendront orner deux places. La première se nomme «Trumpet Flowers», composée de 27 fleurs mesurant entre 2m et 10m de haut, installée sur la place Fontainas. Les visiteurs pourront déclencher, par pression du pied, une multitude de sons. Et puis, «Vermell» (rouge, en catalan), sur la place de la Monnaie, se décline en huit sphères rouges de 3m de diamètre qui réagissent aux éléments environnants tels que les sons ou la chaleur dégagée par les visiteurs. Outre ces deux œuvres interactives, cinq autres installations en trois dimensions enchanteront les places de la Vieille Halle aux Blés, du parvis de l’Église Notre Dame du Finistère et la place Jardin aux Fleurs. Il y a aussi l’arche qui donne accès à la rue de Namur, rehaussée par des structures scintillantes de 3m de haut. 

Le projet Brussels By Lights existe depuis 2014. Tous les ans, la capitale se donne pour mission de mettre en lumière différents quartiers. C'est une manière de découvrir autrement la ville pendant cette période hivernale. Nul doute que cette nouvelle édition sera encore plus appréciée que les précédentes. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.