Flute ou coupe ? Notre sélection shopping de verres à Champagne

Qu’on le boive dans une flute ou dans une coupe, le verre de champagne doit être à la hauteur de son breuvage : luxueux et pétillant.

Par IVL- photos DR |

Flute

La flute reste le plus répandu des verres à champagne, et ce depuis les années 30. Elle est pratique et élégante, elle concentre les arômes du champagne et en magnifie la dégustation. En effet, en réduisant le contact avec l’air, on limite la perte de bulles. Le pied, lui est destiné à éviter que la main ne réchauffe le champagne

Notre sélection :

Coupe

On raconte qu’elle aurait été créée sur base de la forme du sein de Marie Antoinette ou de Madame de Pompadour, mais en fait c’est en Angleterre vers 1663 que l’on souffle les premières coupes. Elle est moins utilisée aujourd’hui, car la large surface de contact avec l’air faire perdre ses bulles au champagne plus rapidement. Cet effet était voulu à l’époque, mais plus du tout de nos jours. Néanmoins cela reste un bel objet.

Verres à dégustation

On le sait, la tendance est aux verres à dégustation : un verre tulipe dans lequel on pourrait également boire tout autre vin. Ce verre un peu resserré sur le haut enferme donc les arômes et les saveurs du champagne et promet d’en sublimer la dégustation. De plus en plus répandu aujourd’hui chez les amateurs, ce verre permet une répartition et une dispersion idéale des bulles.