PARTENAIRE | Collect&Go

Consacrer du temps aux autres, y compris après cette crise

Le confinement que nous avons vécu ce printemps a été, c’est le moins qu’on puisse dire, un défi apportant son lot de stress et de solitude. Pourtant, nous avons réussi à nous raccrocher à quelques petits bonheurs simples.

Le couple Kat et Silas a lancé son propre podcast. An et Tony ont envoyé leurs enfants en promenade à la recherche de photos dans un jeu de piste au travers de leur quartier. Et Terry et Freddy ont (re)découvert la vie dans leur jardin. Comment maintenir ces belles et saines habitudes sans retomber dans le stress du quotidien ? Dans son dernier livre ‘Rust voor je brein’ (Du repos pour votre cerveau) – un best-seller du confinement – Luc Swinnen nous livre quelques astuces.

1.    Reprenez le contrôle. Le changement n’est pas un processus qui va de soi, il faut se prendre activement en main. Un fardeau de plus au cours d’une période déjà pénible ? Cela dépend du point de vue. En ces temps incertains, il peut être rassurant de maîtriser certaines choses. C’est donc le moment idéal de prendre soin de vous et de votre santé. 

2.    Pensez aux avantages. Prendre de bonnes habitudes a un effet positif sur votre santé physique et mentale. Lors d’un effort physique, votre corps produit de l’endorphine, l’hormone dite du ‘bonheur’. Restez détendu·e et n'en faites pas une compétition. Si vous prenez le temps de marcher ou de réfléchir, vous devenez plus créatif·ve, plus calme, plus empathique et, avec le temps, plus efficace. 

3.    Faites-en un rituel fixe. Intégrez cette nouvelle habitude dans votre journée, tout comme dormir et manger. Le cerveau aime la sécurité et la régularité. Si vous maintenez ce rythme pendant au moins quelques semaines, les anciennes cellules du cerveau seront remplacées par de nouvelles et vos vieilles habitudes prendront fin. La régularité transforme la nouvelle habitude en un réflexe conditionné qui demeure même lorsque la pression reprend vigueur. 

4.    Ne soyez pas trop exigeant·e envers vous-même. Inutile de vouloir tout faire en même temps, ce serait vouer vos efforts à l’échec. Abordez une chose à la fois. Si vous n'avez pas l'habitude de faire 10.000 pas par jour, augmentez la cadence progressivement. N'hésitez pas à vous récompenser quand vous atteignez votre but. Ne vous sentez pas coupable en cas de rechute. Recommencez, tout simplement.

5.    Prenez le temps pour ce qui compte vraiment. Lorsque la pression se fait à nouveau sentir, soyez créatif·ve et cherchez à gagner du temps, en faisant vos courses en ligne par exemple. Cela vous libérera du temps pour ce qui est important à vos yeux. Prévoyez consciemment des plages horaires à consacrer à vos nouvelles habitudes et aux autres. Les êtres humains aiment vivre en groupe, nous avons parfois tendance à l'oublier. Nous avons besoin d’un contact charnel avec les autres, d’appartenir à une communauté. Or, soudain, nous n’avons plus pu nous rencontrer. Pour beaucoup, cette situation fut une révélation : rien ne doit être tenu pour acquis. Si vous tenez à quelqu'un, n'attendez pas pour l'exprimer.

 

« Avant le confinement, je ne prenais jamais le temps de petit déjeuner, alors qu’il est très agréable de commencer la journée par une conversation à table. Aujourd’hui, je me sens en pleine forme quand je cours, parce que je suis bien plus mince. Ce qui ne m’empêche pas de croquer régulièrement dans un bon morceau de tarte. Inutile de vouloir être plus catholique que le pape. » (Luc Swinnen)

 

Vous voulez vous aussi consacrer plus de temps à ce qui compte vraiment ? Alors, découvrez tous les atouts de Collect&Go.