Comment éviter de tomber malade au bureau ?

Vous aussi vous tombez souvent malade sur votre lieu de travail ? Pas étonnant, le bureau est un lieu d’échange, d’animation mais surtout de prolifération des microbes qui ne cesse de croître avec l’augmentation des open spaces. Voici quelques astuces que vous pouvez appliquer facilement au quotidien pour lutter contre les microbes. 

Par Jennifer Buisset. Photos : by Marvin Meyer, The Honest Company, Curology on Unsplash. |

Selon une étude  " Gestion du bien-être et de la santé des salariés sur leur lieu de travail " menée par Kimberly-Clark, l’entreprise américaine qui produit principalement des produits de consommation destinés à l'hygiène personnelle et aux soins, près d'un salarié sur cinq a été contaminé par une maladie infectieuse sur son lieu de travail et/ou par un de ses collègues. 

Eviter les gros nids à microbes de la vie de bureau

Ce sont les objets qui sont susceptibles d’être touchés par tous les travailleurs comme les rampes d’escalier, les portes des toilettes, les boutons des ascenseurs, l’imprimante, la machine à café, …  Essayez de contourner ces objets en utilisant par exemple des mouchoirs, en empruntant les escaliers sans toucher la rampe à la place de l’ascenseur, en ayant toujours à portée de main un désinfectant  pour en mettre sur les objets que vous allez toucher. Evidemment,  il semblerait que le meilleur remède serait de se laver autant que possible les mains selon les pharmaciens, "plus on manipule des objets susceptibles d'être entrés en contact avec d'autres personnes, plus se laver les mains est indispensable". 
 

 

Ne pas poser son sac sur le bureau 

Cela peut paraitre anodin, mais pourtant c’est de cette manière-là que vous pouvez facilement attraper des microbes. Vous voyagez sans cesse avec vos sacs, vous les posez, vous les reprenez, ils trainent partout en permanence. Thomas Kassab, docteur en pharmacie déclare aumagazine Madame Figaro, "les bagages peuvent poser problème tant ils sont amenés à côtoyer le sol des transports en commun, des rues et autres lieux de passage". On conseille donc de poser à terre les affaires que vous baladez de gauche à droite. 
 

Aérer son lieu de travail

C’est comme dans votre maison, il est primordial d’aérer quelques instants en évacuant les virus pour laisser entrer un nouvel air frais et purifié. C’est encore d’autant plus important avec les open spaces.  Une étude danoise a révélé que les employés travaillant dans des open spaces avaient significativement plus de jours de maladie  que ceux qui se trouvaient dans un bureau isolé.  Thomas Kassab affirme : "Le premier facteur de transmission des bactéries au travail reste l'air saturé par un ensemble de gens. En hiver, il faut donc aussi bien aérer l'espace.On aère deux fois par jour, entre dix à quinze minutes afin de renouveler l'air ambiant ".

Prendre une vraie pause midi

Cela peut paraitre tentant de manger rapidement son repas derrière son écran parce que le temps ne nous permet pas d’aller manger en extérieur. Mais en réalité, ce n’est vraiment pas bon votre santé. Même si vous faites attention, il y aura toujours des miettes qui traineront et s’accumuleront sur votre espace de travail. Si vous ne pensez pas à nettoyer tout de suite, les bactéries prolifèreront donc rapidement. Le meilleur réflexe à adopter selon le docteur en pharmacie, est de dissocier espace de travail et zone de repos ou de repas. Notez qu’il est aussi impératif de nettoyer votre bureau de travail.  Une étude réalisée récemment a révélé qu’un bureau moyen contient 400 fois plus de germes qu'un siège de toilette soit des dizaines de milliers de bactéries. Il ne faut pas donc pas omettre de désinfecter régulièrement son poste de travail ainsi que son matériel : l’ordinateur, le clavier, la souris dans lequel se nichent plusieurs milliers de bactéries par centimètre carré. 
 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

 
Lire aussi :